Nouveau lever de rideau pour les librairies de théâtre parisiennes

© Librairie théâtrale

Nouveau lever de rideau pour les librairies de théâtre parisiennes

Après que le Coupe Papier a réouvert ses portes fin septembre, la Librairie théâtrale renaît grâce à son rachat par l'auteur et éditeur Christophe Mory.

J’achète l’article 1.50 €

Par Cécile Charonnat,
avec cch,
Créé le 13.12.2011 à 00h00,
Mis à jour le 13.12.2011 à 00h00

Un temps grandement menacées, deux des librairies parisiennes de théâtre viennent de retrouver un avenir. Alors que la librairie Le Coupe-papier, sise rue de l'Odéon (Paris 6e) et détenue par Philippe Tesson, a rouvert ses portes fin septembre sous la houlette d'un nouveau directeur, Johan Vitiello, la Librairie théâtrale (Paris 2e) prend un nouveau départ grâce au rachat par Christophe Mory de la société Edicom qui la contrôle, ainsi que les éditions L'Oeil du prince et Art et comédie.

Côté édition, le nouveau propriétaire indique qu'il compte élargir le catalogue de ses deux maisons, reconnues pour leur travail sur le théâtre amateur, “dans un sens de qualité”, en y apportant des textes plus littéraires.

La librairie, qui accueille plus de 20 000 références autour des arts de la scène dans 75 m2, devrait rester telle quelle. Créée en 1898 rue Marivaux, elle est, selon Christophe Mory, la doyenne des librairies parisiennes spécialisées en théâtre.

Christophe Mory, qui conserve par ailleurs la direction de la collection “Des paroles et des hommes” chez DDB, devrait tout de même imprimer sa patte par le biais des animations, qu'il entend développer afin que la librairie devienne “un lieu de rencontre entre les lecteurs, les textes et les auteurs”. Il souhaite également augmenter les ventes en ligne.

Le financement du projet, dont le montant n'a pas été dévoilé, est entièrement assuré par un emprunt bancaire auprès du Crédit coopératif.







13.12 2011

Auteur cité

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités