The Old Guard: un deuxième tome et un deuxième film | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 22.07.2020 à 17h47 (mis à jour le 22.07.2020 à 18h00) Adaptation

The Old Guard: un deuxième tome et un deuxième film

The Old Guard en BD et en film

Enorme succès sur Netflix, The Old Guard, adapté de la bande dessinée de Greg Rucka et Leandro Fernandez, connaîtra une suite cinématographique. D'ici là, le deuxième tome sortira en septembre.

En moins de deux semaines, The Old Guard, le thriller mis en ligne par Netflix le 10 juillet, a attiré plus de 74 millions de spectateurs, soit le 5e film le plus vu de l'histoire de la plateforme. Il devrait rapidement battre le record d'Extraction, (99 millions de visionnages). 

The Old Guard aura donc une suite, assez rapidement. Adapté (assez librement) de la série comics de Greg Rucka et Leandro Fernandez (Image Comics), dont le premier tome a été publié en France chez Glénat en 2019 (The Old Guard, vol. 1: A feu et à sang), ce thriller met en scène Charlize Theron et Matthias Schoenaerts, deux guerriers immortels. Ils ne sont que quelques uns à pouvoir ainsi guérir de n'importe quelle blessure, et pouvoir sauver des vies jusque dans les zones de combats les plus violentes. Mais durant ce XXIe siècle, les voilà piégés par un géant de la pharmacie qui convoitent leur ADN.

Deuxième tome

Si les ventes en France ont été modestes, le sujet, qui croise X-Men, Wonder Woman et Jason Bourne, avait tout pour plaire au cinéma. L'épilogue montre clairement l'aspiration des producteurs à vouloir en faire une franchise, d'autant que le deuxième tome arrive en librairie aux Etats-Unis le 16 septembre prochain (sous le titre The Old Guard - Book Two: Force Multiplied).

Greg Rucka a a remporté quatre Eisner Awards. Il est réputé aux Etats-Unis pour imaginer des bandes dessinées aux idées progressistes, collant à l'actualité (#Metoo, Black Lives Matter, droits LGBT). The Old Guard synthétise d'ailleurs tous ses thèmes: le rapport à la mort, l'homosexualité, le féminisme, l'anti-racisme.
 
close

S’abonner à #La Lettre