Covid-19

Passe sanitaire : des bibliothèques font grève suite à des agressions

Bibliothèque Parmentier à Paris. - Photo ©BIBLIOTHÈQUE PARMENTIER

Passe sanitaire : des bibliothèques font grève suite à des agressions

Nombre de bibliothécaires parisiens contestent la mise en place du passe sanitaire pour des raisons éthiques comme pratiques. Samedi 7 août, au moins trois médiathèques étaient fermées, selon le site syndical Social Nec Mergitur.

Par Fanny Guyomard,
Créé le 09.08.2021 à 10h04,
Mis à jour le 09.08.2021 à 11h00

"On n’en peut plus de se faire continuellement agresser à la porte depuis la mise en place du passe sanitaire. Et puis on considère que ce n’est pas notre job de faire ce contrôle !", se révoltent des membres du personnel de la bibliothèque parisienne Parmentier, dont les propos ont été recueillis par le site Social Nec Mergitur, administré par des agents de la Ville.

Samedi 7 août, cette bibliothèque du 11e arrondissement a donc fait grève, suivie par la Canopée des Halles (1er) et Sorbier (20e). La bibliothèque Marguerite Duras (20e) a fermé ses portes plus tôt que prévu et d’autres établissements ont suivi le mouvement.

La semaine dernière, vingt bibliothèques de la capitale faisaient grève contre le passe sanitaire, le nouveau sésame que les personnes majeures doivent présenter pour pouvoir y entrer : un justificatif qui atteste que l’usager est soit complètement vacciné contre le Covid, soit testé négatif depuis moins de 72 heures, soit rétabli de la maladie depuis onze jours et moins de six mois.

Les bibliothécaires estiment que le passe sanitaire est contraire à leur mission d’accueillir tous les publics sans discrimination. "Les agents sont en plus exposés à des insultes, voire à des agressions physiques. Une plainte a été déposée pour agression verbale", rapportait une bibliothécaire. Les grévistes demandaient alors de remplacer le passe sanitaire par une jauge à cinquante usagers.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités