Patricia Reznikov remporte le prix des Romancières 2018 | Livres Hebdo

Par Cécilia Lacour, le 28.03.2018 à 16h25 (mis à jour le 28.03.2018 à 17h00) Lauréate

Patricia Reznikov remporte le prix des Romancières 2018

Patricia Reznikov

L’auteure, traductrice et critique littéraire est récompensée pour Le songe du photographe (Albin Michel).

Le jury du prix des Romancières, présidé par Michèle Kahn, a distingué, mercredi 28 mars, Patricia Reznikov, auteure, traductrice et critique littéraire, pour Le songe du photographe, publié à la rentrée littéraire 2017 chez Albin Michel. Elle recevra son prix le vendredi 13 avril, lors de l’inauguration du 35e forum du livre de Saint-Louis. Le roman avait été finaliste pour le Renaudot.
 
Dans Le songe du photographe, un "roman très attachant" selon le jury du prix, Patricia Reznikov met en scène Joseph, 15 ans en 1977. L'adolescent, maltraité par un frère violent, fuit sa famille désunie. Il trouve refuge dans une maison où vivent des exilés russes, hongrois et viennois. A travers leurs récits et des photographies, il découvre l'histoire de l'Europe centrale d'avant-guerre et de leur jeunesse brisée. Joseph décide de marcher dans leurs pas à Budapest puis à Vienne, où il a rendez-vous avec une mystérieuse inconnue.
 
Créé en 1999 par Jacqueline Monsigny, le prix des Romancières récompense chaque année l’auteur d’une œuvre en prose de langue française, susceptible de toucher un large public par son caractère universel. Doté de 3000 euros, il est financé par la ville de Saint-Louis en partenariat avec le Conseil régional Grand Est.
 
L’année dernière, le jury avait récompensé le journaliste François Cérésa pour Poupe (Le Rochet).
close

S’abonner à #La Lettre