Patrick Modiano, Sylvie Vassallo, Joëlle Losfeld et Christine Ferrand parmi les promus de la Légion d’honneur | Livres Hebdo

Par Souen Léger, le 05.01.2015 à 17h51 (mis à jour le 05.01.2015 à 18h00) Distinction

Patrick Modiano, Sylvie Vassallo, Joëlle Losfeld et Christine Ferrand parmi les promus de la Légion d’honneur

La promotion de la Légion d’honneur du 1er janvier 2015 compte au total 691 personnes.

La promotion civile de la Légion d’honneur du 1er janvier 2015 fait la part belle au monde des lettres en promouvant de nombreux auteurs ainsi qu’une éditrice, une directrice de salon, une patronne de librairies, ou encore la rédactrice en chef de Livres Hebdo.

Tous les pans du monde du livre sont représentés dans la promotion de la Légion d’honneur du 1er janvier 2015 qui compte au total 691 personnes.
 
Au grade d’officier, le ministère de la Culture et de la Communication distingue Patrick Modiano, prix Nobel de littérature 2014, et l’ancien ministre de la Culture Jack Lang. Il a par ailleurs nommé au grade de chevalier les écrivains Agnès Desarthe, Michaël de Saint-Chéron et Gérald Bloncourt.
 
Sont également nommés chevalier, l’éditrice Joëlle Losfeld, la directrice du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil Sylvie Vassallo, ainsi que la rédactrice en chef de Livres Hebdo Christine Ferrand.
Notons également que le ministère de l'Education distingue la vice-présidente du conseil régional d'Ile de France, ex-directrice du Salon de Montreuil, Henriette Zoughebi et promeut au grade de commandeur l'écrivaine Julia Kristeva et au grade d'officier le prix Nobel d'économie, Jean Tirole.
 
Autres nominations notables au grade de chevalier, celle de Simone Hisler, propriétaire de plusieurs librairies et papeteries dans l’est de la France dont la librairie Grangier à Dijon et celle de Dominique Arot, doyen de l’inspection générale des bibliothèques.
 
Parmi les personnalités médiatiques promues cette année, le neuropsychiatre Boris Cyrulnik, auteur de nombreux ouvrages et initiateur du concept de résilience, devient officier. Nommé au grade de chevalier, l’économiste Thomas Piketty, dont le livre Le capital au XXIe siècle (Seuil) a fait grand bruit en 2014, a refusé la récompense, estimant qu’il ne revient pas au gouvernement de "décider qui est honorable".
close

S’abonner à #La Lettre