Philippe Jaccottet récompensé par le prix mondial Cino del Duca 2018 | Livres Hebdo

Par Isabel Contreras, le 24.05.2018 à 18h23 (mis à jour le 24.05.2018 à 19h00) Proclamation

Philippe Jaccottet récompensé par le prix mondial Cino del Duca 2018

Dotée de 200 000 euros, ce prix  distingue l'écrivain, critique littéraire et traducteur pour l'ensemble de son œuvre.

La Fondation Simone et Cino Del Duca-Institut de France a récompensé, le 22 mai, Philippe Jaccottet pour l'ensemble de son œuvre. La remise du prix aura lieu le 30 mai sous la coupole de l’Institut de France.

Né à Moudon (Suisse) en 1925, Philippe Jaccottet part en 1946 à Paris et devient collaborateur des Éditions Mermod. Il y fait sa première traduction, La Mort à Venise, de Thomas Mann, et des rencontres décisives : Jean Paulhan, Henri Thomas, Pierre Leyris, Francis Ponge. En 1953, il épouse Anne-Marie Haesler, artiste peintre, et le couple s’installe à Grignan, dans la Drôme, où il réside toujours. Parallèlement à son œuvre personnelle, Philippe Jaccottet n’a cessé de traduire. A noter, au Seuil, sa traduction de toute l’œuvre de Musil (1957-1989) et sa collaboration à la vaste entreprise éditoriale des œuvres de Rilke (1971-1983), puis l’édition des œuvres de Hölderlin dans la bibliothèque de la Pléiade (1967). L’essentiel de son œuvre est publiée chez Gallimard.

Créée en 1975 et abritée par l’Institut de France depuis 2005, la Fondation Simone et Cino Del Duca-Institut de France œuvre, en France et à l’étranger, dans le domaine des arts, des lettres et des sciences, par le moyen de subventions, de prix et d’aides attribués sur proposition des académies de l’Institut de France. Le prix mondial Cino Del Duca est destiné à récompenser et à faire mieux connaître un auteur français ou étranger dont l’œuvre constitue sous forme scientifique ou littéraire un message d’humanisme moderne.
close

S’abonner à #La Lettre