Pierre Astier : "La justice turque joue avec les nerfs de tout le monde" | Livres Hebdo

Par Cécilia Lacour, le 29.12.2016 à 18h14 (mis à jour le 29.12.2016 à 19h47) Asli Erdogan

Pierre Astier : "La justice turque joue avec les nerfs de tout le monde"

Asli Erdogan - Photo UWOLNIĆ ASLI ERDOĞAN FACEBOOK

Asli Erdogan va être libérée de prison dans la soirée. Mais l'auteure n'est pas innocentée pour autant. Pour son agent, Pierre Astier, tout est encore possible. Il appelle à la prudence.

En détention provisoire depuis plus de quatre mois, Asli Erdogan va sortir de la prison pour femmes de Bakirköy dans la soirée, après qu’un tribunal d’Istanbul ait ordonné la remise en liberté provisoire, sous contrôle judiciaire, de l’auteure turque ainsi de la linguiste Necmiye Alpay et de l’ancien rédacteur en chef Zana Bilir Kaya.
 
Les accusés ne sont toutefois pas acquittés et le procès ... Lire la suite (1 790 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre