Pluie d’hommages pour Stan Lee | Livres Hebdo

Par Nicolas Turcev, le 13.11.2018 à 13h28 (mis à jour le 14.11.2018 à 16h47) Comics

Pluie d’hommages pour Stan Lee

Stan Lee - Photo GAGE SKIDMORE / CC BY 2.0

La mort du légendaire scénariste de comics a provoqué une avalanche d’hommages sur la Toile.

Dès l’annonce du décès du scénariste de comics Stan Lee, le 12 novembre à l’âge de 95 ans, les hommages ont commencé à affluer sur Internet. Preuve de l’influence de l’homme qui a contribué à l'essor de l’empire Marvel. Les messages proviennent de toutes les sphères de la société, du monde politique à celui de la culture en passant par Hollywood, où le célèbre créateur à moustache s’était installé pour superviser les adaptations de ses histoires.
 
Hugh Jackman, l’interprète de Wolverine au cinéma, l’un des principaux membres des X-Men, a salué un "génie créatif". "Stan Lee était une force pionnière dans l'univers des super-héros. Je suis fier d'avoir été une petite partie de son héritage", a déclaré l’acteur. Chris Evans, visage du bodybuildé Captain America dans les films Marvel, l’un des premiers personnages imaginés par le scénariste, a déclaré qu’il n’y aura "jamais d’autre Stan Lee. Durant des décennies, il a offert aux jeunes et aux vieux de l'aventure, une échappatoire, du réconfort, de la confiance, de l'inspiration, de la force, de l'amitié et de la joie. Il dégageait énormément d'amour et de gentillesse et laissera une empreinte indélébile dans beaucoup, beaucoup, beaucoup de vies", s’est ému le comédien.

"Zeus, donne lui ton trône"
 
L’auteur de comics Frank Miller (Walking dead) dont l’œuvre puise et s’émancipe en même temps de l’héritage de Stan Lee, s’est dit "anéanti par la mort de mon pote Stan. C’était un de mes mentors quand j'ai commencé, un homme vraiment gentil. Il va me manquer terriblement". Le dessinateur et écrivain français Joann Sfar s’est quant à lui fendu d’un tweet lapidaire à la dimension mystique : "Zeus, donne-lui ton trône. Il y a un vrai patron parmi les dieux maintenant".
 
Plus original encore, le dessinateur Brian Michael Bendis, pilier de Marvel Comics et disciple de Stan Lee, a rendu hommage en bande dessinée à son mentor dans le New York Times. Sur son site, l’éditeur français Panini Comics, qui publie les bandes dessinées Marvel en France, a quant à lui regretté le départ d’un "super héros, sans doute le plus grand, créateur de génie et visionnaire".
 

 
Côté politique, le gouverneur de New York Andrew Cuomo a célébré un "véritable New-Yorkais dont l’imagination illimitée a permis de créer quelques-uns des personnages les plus appréciés de la pop-culture et a fait de cette ville un protagoniste à part entière". Dans le même registre, le ministre de la culture français Franck Riester a rendu hommage à "un des (super) héros de la pop culture. Par la force de son imagination, il a fait rêver des générations entières", a déclaré le membre du gouvernement.
close

S’abonner à #La Lettre