Poisson soluble cherche soutien financier | Livres Hebdo

Par Cécilia Lacour, le 22.11.2016 à 18h51 (mis à jour le 22.11.2016 à 19h00) Financement participatif

Poisson soluble cherche soutien financier

L'Atelier du poisson soluble - Photo DR - FABIENNE CINQUIN / L'ATELIER DU POISSON SOLUBLE

L'Atelier du poisson soluble, une maison d'édition spécialisée dans les albums jeunesse, a lancé une campagne de financement participatif dans l'espoir de faire face à ses difficultés financières.

23000€. C’est la somme que L’Atelier du poisson soluble, une petite maison d’édition auvergnate spécialisée en littérature jeunesse, cherche à réunir, dans un premier temps, pour "apaiser l’impatience de [leur] banque". Idéalement, 48000 € ne seraient pas de trop pour permettre à l'éditeur de "repartir sur des bases saines", comme expliqué sur sa campagne Ulule.

En date du 22 novembre, 125 contributeurs ont fait don de 5280 €, soit 22% du premier pallier objectif. Il reste 23 jours pour apporter une aide financière à la maison d’édition auvergnate.
 
"Des commandes de soutien"

La maison d’édition fait face, comme tant d'autres, à une "contraction du marché" et à une "surproduction du livre jeunesse", selon Olivier Belhomme, éditeur et cofondateur de L’Atelier du poisson soluble, contacté par Livres Hebdo. Par conséquent, la structure a perdu 25% de son chiffre d’affaires en 2 ans.
 
Outre la campagne de financement participatif, L’Atelier du poisson soluble cherche des solutions tout en restant "dans le flou" pour le moment. Olivier Belhomme tente de faire accélérer les négociations de certains contrats à l’étranger pour renflouer la trésorerie et compte aussi sur Noël, qui représente 40% du chiffre d’affaires de la maison d’édition, pour remonter la pente.

"Nous avons eu beaucoup de commandes de soutien de la part des librairies pour Noël", affirme Olivier Belhomme. Mais cela pourrait ne pas suffire. À l’heure actuelle, toutes les solutions sont à l’étude. Même celle de disparaître. "Malheureusement".
 
Né en 1989 avec Oliver Belhomme et Stéphane Queyriaux, L’Atelier du poisson soluble est spécialisé dans la littérature jeunesse. Chaque année, 12 albums jeunesse"différents, un peu décalés mais avec des choix narratifs et graphiques audacieux" sont publiés. À ce jour, près de 200 titres ont été édités pour un volume de 30000 albums vendus par an.
close

S’abonner à #La Lettre