Le comité de sélection de l'UNESCO a choisi le 5 juillet dernier la ville de Port Harcourt, au Nigéria, comme capitale mondiale du livre en 2014. C'est la deuxième fois qu'une ville africaine accède à ce statut, et la première fois qu'une ville sub-saharienne est élue pour accueillir l'événement.

La ville a été sélectionnée "pour la qualité de son programme, en particulier pour l'importance des activités en faveur des jeunes et l'impact de ce programme sur l'amélioration de la culture du livre, de la lecture, de l'écriture et de l'édition au Nigeria, et son influence sur le niveau d'alphabétisation dans le pays". Située sur le delta du Niger, au sud du pays, cette métropole de 1,4 million d'habitants est la capitale pétrolière du pays. La ville souffre d'une réputation de violence (kidnappings, gangs...).

Le programme "World Book Capital" a été initié par l'UNESCO en 2001. Le comité de sélection est composé de l'Union des éditeurs internationaux, la Fédération internationale des librairies et la Fédération internationale des associations de bibliothécaires et des institutions.

Port Harcourt succède à Madrid (2001), Alexandrie (2002), New Delhi (2003), Anvers (2004), Montréal (2005), Turin (2006), Bogotá (2007), Amsterdam (2008), Beyrouth (2009), Ljubljana (2010), Buenos Aires (2011), Erevan (2012) et Bangkok (2013).

10.07 2012

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités