Bilan 2014

Lors de sa conférence annuelle sur le marché du livre, BookInsights, qui s'est déroulée hier, l'Institut Nielsen a révélé que les ventes de livres imprimés et numériques au Royaume-Uni avaient rapporté 2,2 milliards de £ (environ 3 milliards d'euros) l'an dernier, soit une progression de 4% par rapport à l'année précédente.

Hors livre numérique, le marché serait en baisse de 2,4% sur un an. Les e-books continuent de croître rapidement, représentant désormais 30% du marché en volume. 

En 2014, et ce pour la première fois, l'achat de livres sur Internet a dépassé en valeur l'achat de livres en magasins, notamment grâce à la hausse des livres numériques. 

Cependant, les libraires ont pu profiter du dynamisme de la littérature jeunesse, gagnant quelques parts de marché dans le livre imprimé.  Comme aux Etats-Unis et en France, la littérature jeunesse a tiré la croissance avec 15% de progression, alors que la littérature adulte est en recul de 4%. 





Commentaires (1)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous
M

Michel Calir

il y a 5 ans à 09 h 56

bonjour à, tous, il y a beaucoup de logique dans ce rapport. malgré tout il faut s'assurer que la chute des points de ventes librairies en Angleterre est bien prise en compte. hors ce n'est pas précisé dans l'article. cordialement Michel Clair


On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités