Prix Goncourt : Les lycéens jurés rencontrent les Académiciens

Les lycéens et les Académiciens (c) O. Dion

Prix Goncourt : Les lycéens jurés rencontrent les Académiciens

La révélation de la première sélection du Prix Goncourt 2011 a été l'occasion d'une première au mythique restaurant Drouant.

J’achète l’article 1.50 €

Par Justine Tosonian,
avec jt,
Créé le 06.09.2011 à 00h00,
Mis à jour le 06.09.2011 à 00h00

Pour la première fois mardi 6 septembre, les académiciens Goncourt ont rendu publique leur première sélection en vue du prochain Prix en présence des lycéens membres du jury du Prix Goncourt des Lycéens, parrainé depuis 24 ans par la Fnac.

Quatre lycéennes, choisies par leur établissement en ce jour de pré-rentrée scolaire et accompagnées de deux anciens membres du jury des lycéens et de leur professeur de lettres, ont représenté leur classe.

Edmonde Charles-Roux, présidente de l'Académie Goncourt, qui fête cette année le centenaire de sa présence au restaurant Drouant, s'est dite « très heureuse d'être en partenariat avec la Fnac ».

« On a beaucoup de chance d'être là ; cela nous permet de voir la manière dont ça se passe », a estimé Flore, en seconde au lycée Montaigne, à Paris, qui trouve l'événement « intimidant ». Dans la même classe, Héléna se réjouit d'« un grand honneur. C'est une expérience très enrichissante ». Mégane et Malolo, en 1ère Littéraire au lycée Jean-Jacques Rousseau, à Sarcelles (Val d'Oise), avaient « peur. Je ne savais pas les questions qu'on allait me poser. [Les académiciens] nous ont rassurées. Je ne m'attendais pas à ça », indique l'une d'elle.

Pour Jules, en 1ère littéraire au lycée Gaston Bachelard de Chelles et membre du jury des lycéens 2010, les académiciens, loin d'être froids, sont « ouverts, extravertis. Le Prix Goncourt m'a conforté dans mon choix de poursuivre des études littéraires » affirme-t-il.

Durant les deux prochains mois, les différentes classes-jurys du Prix Goncourt des Lycéens vont débattre et analyser les quinze livres en compétition, notamment grâce aux différentes critiques littéraires qui vont apparaître dans la presse. « Cela crée une dynamique exceptionnelle. [...] L'année dernière, nous avons consacré trois heures par semaine aux débats et analyses » explique le professeur de lettres de Jules.

Le Prix Goncourt des Lycéens sera décerné à son lauréat à Rennes le 7 novembre.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités