Programmes de printemps (3/8) : à la Sodis, des best-sellers en littérature | Livres Hebdo

Par Isabel Contreras, le 28.04.2020 à 14h11 (mis à jour le 30.04.2020 à 18h01) Reprise de l'activité

Programmes de printemps (3/8) : à la Sodis, des best-sellers en littérature

Centre de distribution de la Sodis à Lagny-sur-Marne (Seine-et-Marne) - Photo OLIVIER DION.

Livres Hebdo présente dans une série d'articles la reprise des mises en vente de livres chez chacun des principaux distributeurs après deux mois de confinement. Troisième volet : la distribution de la Sodis, dont les offices démarrent le 28 mai.

La Sodis, l'une des filiales de distribution de Madrigall, prévoit un premier office le 28 mai. Dès le 27 avril, « les représentants et compte-clés de la diffusion Madrigall reprennent l’activité », précise son directeur Bruno Caillet, contacté par Livres Hebdo. Au total, sept offices auront lieu entre fin mai et juillet.

Priorité de cette reprise: « que ces ouvrages qui ont pu bénéficier (avant ou pendant le confinement) d’un très fort soutien médiatique, puissent trouver leur public dès l’ouverture des librairies », explique Bruno Caillet.

Chez Gallimard, il s’agit des romans de Leïla Slimani et de Tonino Benacquista et de deux contes signés Jean-Marie Le Clézio. En littérature étrangère, Anna Hope avait aussi publié en mars son dernier roman, Nos espérances.

Les remises en vente sont également la priorité de Libella, groupe distribuée par la Sodis, qui ne publiera pas de nouveautés jusqu’à la rentrée littéraire.

Elena Ferrante en juin

Parmi les locomotives prévues en juin, Gallimard mise d'abord sur le très attendu nouveau roman d’Elena Ferrante, La vie mensongère des adultes. L’éditeur devrait le publier le 9 ou le 16 juin. En outre, Gallimard proposera la nouvelle traduction des Faits de Philip RothDernier été de Franz-Olivier Giesbert ainsi que Le Cafard de Ian Mc Ewan. La modification des programmes entraîne un report de nombreux titres à la rentrée littéraire qui ne comptera pas de premiers romans, confirme Gallimard.

Toujours en littérature, P.O.L est passé de 14 titres prévus en avril-mai-juin-juillet à trois titres ainsi qu’un numéro de la revue trimestrielle Trafic. Chez Joëlle Losfeld, un seul titre sera défendu en juin : A la première étoile d’Andrew Meehan. Un seul roman aussi chez Sabine Wespieser, distribuée par la Sodis, La route des Balkans de Christine de Mazières, initialement programmé en avril. Tout comme au Diable Vauvert avec La bonne case de Mario Pimiento. Chez Gallmeister, l’enjeu de juin est un polar : L’amitié est un cadeau à se faire de William Boyle. D’autres éditeurs, comme Eyrolles, n’ont pas encore finalisé leur programme.

L'agenda Harry Potter

Côté jeunesse, Gallimard Jeunesse mise notamment sur l’agenda Harry Potter, dont le tirage se situe autour des 80 000 exemplaires d’après l’éditeur, mais aussi sur  Alma Livre 1. Le vent se lève de Timothée de Fombelle ou Je découvre l’orchestre, dans la collection « Petits Imagiers Sonores ». En poche, Folio concentrera ses efforts sur Arcadie d’Emmanuelle Bayamack-Tam, prix du Livre Inter 2019.

Pour le moment, la Sodis traite des réassorts en proposant des solutions de transport alternatives, la société Prisme étant fermée. « Pour la région parisienne et l’Ile-de-France, Speed est toujours en activité », indique Bruno Caillet qui annonce aussi l’ouverture du service de réception. « Nous traitons également les retours qui ont été réceptionnés avant le confinement », dit-il.
close

S’abonner à #La Lettre