Reprise de l'activité

Programmes du printemps (2/8) : chez Dilisco, des lectures estivales et éco-responsables

Programmes du printemps (2/8) : chez Dilisco, des lectures estivales et éco-responsables

Livres Hebdo présente dans une série d'articles la reprise des mises en vente de livres chez chacun des principaux distributeurs après deux mois de confinement. Deuxième volet : la distribution de Dilisco, qui reprend le 27 mai son service de nouveautés. 

J’achète l’article 1.50 €

Par Isabel Contreras,
Créé le 27.04.2020 à 16h43,
Mis à jour le 30.04.2020 à 18h01

Dilisco, la filiale de diffusion et de distribution du groupe Albin Michel, prévoit un premier office de reprise le 27 mai. « Il sera essentiellement consacré à des livres qui avaient déjà été prospectés, indique David Gobert, directeur général de Dilisco. Dans l’optique de venir en aide aux libraires, nous leur permettons de revalider les quantités commandées. »

Chez Dilisco, où sont diffusés et distribués une quarantaine de maisons d’édition ainsi qu’une centaine de marques éditoriales (mais pas les éditions Albin Michel, distribuées par Hachette Livre), seront publiées uniquement des nouveautés. « Nous avons supprimé toutes les remises en vente », précise David Gobert. Au total, sept offices sont prévus entre fin mai et juillet. 

Des accents écologistes

Leduc.s se concentre particulièrement sur deux titres importants à paraître fin mai : la nouveauté de Lucinda Riley, La sœur du soleil (Charleston) et Ma bible de la médecine traditionnelle chinoise, de Marie Borrel (Leduc). L'éditeur a décalé environ 45% des parutions programmées au 2e trimestre et publiera 15% de titres en moins sur l’année.

Parmi les enjeux de la reprise chez Dilisco, deux ouvrages aux accents écologistes paraîtront chez Nautilus (Le drôle de voyage de Mister Green de Rob Greenfield) et Terre vivante (J’optimise l’espace au potager de Joseph Chauffrey). Enfin, en prévision de la rentrée, Vuibert mettra en vente Mon bullet agenda de professeur des écoles.

Réassorts faibles

"Avant la fin du déconfinement, nous allons préparer les cahiers de vacances et maintenir les réceptions et les réassorts même s'ils sont minimaux", annonce également David Gobert. Le directeur général de Dilisco estime que "les réassorts devraient rester aussi faibles courant juin"

 





Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités