Palmarès

Quai des Bulles couronne Marion Montaigne

Marion Montaigne

Quai des Bulles couronne Marion Montaigne

Le festival Quai des Bulles à Saint-Malo s'est achevé sur un bilan globalement positif et un palmarès qui récompense 7 auteurs.

Par Vincy Thomas,
Créé le 14.10.2018 à 19h47,
Mis à jour le 15.10.2018 à 11h00

La 38e édition de Quai des Bulles a attiré 35 000 visiteurs sur le week-end, soit une légère baisse par rapport à l’an dernier (41000 visiteurs). La journée scolaire a accueilli plus de 1500 élèves. Le festival s’est aussi félicité d’avoir fait salle comble pour le concert dessiné du samedi soir du Caloé barbillon Quartet, illustré en direct par Clément Oubrerie. 
 
Le palmarès a couronné Marion Montaigne avec le Grand prix de l’affiche. L’illustratrice aura l’honneur de réaliser l’affiche de la 39e édition (25-27 octobre 2019). L’intégrale de La vie des très bêtes vient de paraître chez BD Kids. Elle a reçu deux fois le prix du Public Cultura au Festival d’Angoulême, notamment cette année pour sa bande dessinée Dans la combi de Thomas Pesquet, publiée par Dargaud l’an dernier et vendue à plus de 250000 exemplaires.
 
Le prix Coup de Cœur a été décerné à Cinq branches de coton noir de Steve Cuzor et Yves Sente, paru chez Dupuis dans la collection « Aire libre », en décembre 2017, écoulée à près de 25000 exemplaires et qui bénéficiera d’une réédition en novembre.
 
Le prix Ouest-France / Quai des bulles a été remis à Ailefroide, Altitude 3 954 d’Olivier Bocquet et Jean-Marc Rochette, éditée en mars chez Casterman, vendue elle aussi à près de 250000 exemplaires, et que l’éditeur rééditera en version luxe le 14 novembre.
 
Le prix Révélation ADAGP / Quai des bulles a distingué Comme un frisson d’Aniss El Hamouri. L’éditeur nantais Vide-Cocagne a publié cet album en septembre 2017.
 
Enfin, le prix Jeunes Talents, qui récompense un auteur non édité, est revenu à Quentin Heroguer, qui a publié cette année son travail dans la revue 64_Page.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités