Quand la fiction réconforte | Livres Hebdo

Par Faustine Vincent, le 25.03.2016 (mis à jour le 04.04.2016 à 11h08) Feel-good books

Quand la fiction réconforte

Photo OLIVIER DION

Label marketing à la définition élastique, le feel-good book, ce "roman qui fait du bien" dont la presse parle régulièrement, ne constitue pas un genre littéraire déclinable.

Depuis deux ans, l’expression fleurit un peu partout dans les médias. Après la "chick-lit" et le "mummy porn", voici les "feel-good books", la dernière tendance à la mode venue tout droit des pays anglo-saxons. L’expression, calquée sur les "feel-good movies", désigne littéralement "les livres qui font du bien".

Mais de quoi parle-t-on exactement ? Si les éditeurs ont bien une idée, aucun n’en a

Lire la suite (17 630 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [4,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article

Sur les mêmes thèmes (1 article)

close

S’abonner à #La Lettre