Quatre éditeurs de Hong-Kong ont disparu | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 12.11.2015 à 15h37 (mis à jour le 12.11.2015 à 16h00) Chine

Quatre éditeurs de Hong-Kong ont disparu

Les ouvrages publiés par Sage Communications dans leur librairie à Hong Kong - Photo SAGE COMMUNICATIONS

Alors que la Chine vient d'entrer dans l'Union internationale des éditeurs, l'organisation interpelle le pays sur la disparition de quatre membres d'une maison d'édition.

L'Union internationale des éditeurs (UIE) s'est publiquement alarmée de la disparition de quatre éditeurs de Hong Kong. Gui Haiming, propriétaire suédois de Sage Communications, et trois de ses dirigeants, le directeur général Lu Bo, le directeur de la librairie Lin Rongji et le collaborateur Zhang Zhiping n'ont plus donné de nouvelles depuis la seconde quinzaine d'octobre. Gui Haiming a été vu une dernière fois alors qu'il se rendait en Thaïlande. Lu Bo et Ehang Zhiping n'ont plus donné de nouvelles depuis leur séjour en famille en Chine continentale.

Ils pourraient être détenus par les autorités chinoises. Le président de l'UIE Richard Charkin a exprimé son inquiétude concernant leur sécurité. "S'ils ont été arrêtés, il s'agira d'un autre exemple de la campagne gouvernementale chinoise qui vise à faire taire la dissidence à Hong Kong", explique-t-il. Depuis les manifestations de 2014, Hong Kong est sous haute surveillance malgré son statut politique spécial négocié lors de la rétrocession de la ville par les Britanniques en 1999.

L'UIE demande au gouvernement chinois de faire toute la vérité sur cette affaire et d'aider à retrouver les quatre personnes disparues. Pour l'UIE, il s'agit du premier test sensible avec la Chine, qui est devenue récemment membre de l'organisation.

Sage Communications est à la fois un éditeur et une librairie. Le groupe est connu pour la publication de livres très critiques et sensationnalistes sur l'élite communiste chinoise. 


close

S’abonner à #La Lettre