Bibliothèque

Québec: Le journal de Gabriel Matzneff de retour à la Grande Bibliothèque

La Grande Bibliothèque de Montréal a retiré de ses collections les journaux de Gabriel Matzneff. - Photo CC BY-SA 3.0

Québec: Le journal de Gabriel Matzneff de retour à la Grande Bibliothèque

La grande Bibliothèque de Montréal a réintroduit dans sa grande collection les ouvrages de Gabriel Matzneff. 

J’achète l’article 1.50 €

Par Thomas Faidherbe,
Créé le 05.10.2020 à 11h50,
Mis à jour le 05.10.2020 à 12h00

Une discrète réintroduction. La Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) a réintroduit fin août journal de Gabriel Matzneff dans sa collection universelle.
 
Compte tenu du scandale autour de l'écrivain depuis les révélations sur sa conduite sexuelle et psychologique sur des mineurs, le directeur général de la grande bibliothèque Martin Dubois a tenu à préciser les motifs de la décision de l'établissement. Dans un courriel envoyé à Livres Hebdo, le 3 octobre, il écrit: "Cette décision découle de l’évaluation de ces titres réalisée l’hiver dernier par une équipe de bibliothécaires professionnels. Comme BAnQ adhère aux grands principes sur la liberté intellectuelle énoncés et mis de l'avant par les organismes internationaux et les principales associations œuvrant dans le domaine documentaire, il a été décidé de maintenir les ouvrages dans la Collection universelle ».

Depuis le 17 août, l’intégralité des titres de Gabriel Matzneff sont de nouveau accessibles au sein de "La Grande Bibliothèque". Depuis cette réintroduction, huit titres de Gabriel Matzneff ont été empruntés par 6 usagers. L'établissement a très peu été critiqué par rapport à ce choix ett n'a recensé qu'un seul commentaire négatif.
 
Début janvier, l’écrivain Gabriel Matzneff, alors âgé de 83 ans  a été la cible d'une polémique suscitée par la publication du Consentement de Vanessa Springora chez Grasset. Elle y dépeint sa relation avec l’auteur, où elle raconte le processus de manipulation de l’écrivain. Elle avait 14 ans et lui en avait 50. A cette époque, la direction générale de la bibliothèque avait décidé de retirer l’ensemble de l’œuvre de l’auteur controversé, et désormais persona non grata. L’engagement tenu par la BAnQ n’aura duré que quelques mois.
 
En France, Gabriel Matzneff ne touche plus l’allocation pour les écrivains à faibles revenus versée depuis 2002 par le Centre national du livre. La ministre de la culture, Roselyne Bachelot l'a confirmé le 24 septembre à Livres Gebdo. De même, après la sortie du livre de Vanessa Springora et l’enquête lancée contre l'écrivain controversé, pour « viols sur mineurs », Gallimard a également décidé d’arrêter la commercialisation du journal de Gabriel Matzneff.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités