Rennes

Mardi 17 mars, à l’occasion de la Quinzaine nationale de la santé mentale, les usagers de la médiathèque des Champs libres, à Rennes, ont rendez-vous avec des "livres vivants" : neuf personnes, des professionnels du monde médical, des patients ou leurs proches, qui viendront témoigner de leur expérience à propos de l’adolescence et de la santé mentale - thème retenu pour cette édition. "C’est un moyen intéressant d’aborder un sujet, explique Christine Cordonnier, responsable du service action culturelle de la médiathèque. Cela permet de changer le regard sur la maladie et de lutter contre les idées reçues." Cette "bibliothèque vivante" sera ouverte pendant quatre heures, au cours desquelles les lecteurs pourront échanger en tête à tête pendant une vingtaine de minutes avec les livres vivants. Les rencontres auront lieu dans un espace commun où des fauteuils seront installés par paires. Pour chaque édition, la médiathèque édite un catalogue des livres vivants avec un titre qui résume le sujet dont ils parleront, comme "Avoir un frère psychotique", et une présentation façon 4e de couverture. Les lecteurs peuvent consulter ce catalogue pour "réserver" leur livre vivant. "Nous avons des retours très positifs, poursuit Christine Cordonnier. 60 % des participants sont directement concernés par le sujet et 40 % viennent par curiosité." La médiathèque, qui a mis en place cette initiative en 2013 sur une suggestion du centre de ressources Familles et troubles psychotiques, envisage de l’élargir à d’autres sujets tels que l’immigration. C’est justement sur le thème de l’exil que la médiathèque Christine-de-Pizan à Poissy, dans les Yvelines, avait choisi de proposer des livres vivants pendant la saison 2012-2013 à raison d’un rendez-vous par mois. Les rencontres se déroulaient dans l’auditorium entre le livre vivant et un groupe d’une vingtaine de personnes. "Nous avons assisté à des moments très forts, se souvient Mélanie Lebrun, directrice de la médiathèque Christine-de-Pizan. C’est très différent d’un débat avec un expert. Il s’agit d’une personne ordinaire qui choisit de raconter un pan de sa vie, parfois extraordinaire." Créé au Danemark, ce concept a essaimé depuis plusieurs années dans les pays nordiques et anglo-saxons, et plus récemment en France.

Véronique Heurtematte


13.03 2015

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités