Agenda

Rentrée 2022 : les expos à ne pas manquer (1/2)

Rentrée 2022 : les expos à ne pas manquer (1/2)

Marcel Proust, dont on célèbre cette année le centenaire, sera mis à l'honneur à la BNF du 11 octobre au 22 janvier

Rentrée 2022 : les expos à ne pas manquer (1/2)

De septembre 2022 à janvier 2023, de Blois à Paris en passant par Lens, Livres Hebdo a sélectionné des expositions culturelles autour de la littérature, du livre ou du neuvième art. Première partie de cette sélection non exhaustive. 

J’achète l’article 1.5 €

Par Adriano Tiniscopa,
Créé le 26.08.2022 à 19h47

1. Exposition « Jujitsuffragettes : Les amazones de Londres », à la Maison de la BD de la ville de Blois, du 6 septembre au 5 novembre 2022

L'exposition scénographiée (avec des planches grands formats) qui va être installée à la Maison de la bande dessinée de Blois est dédiée à l'histoire incroyable d'Édith Garrud, considérée comme la première formatrice d'autodéfense féministe. La manifestation est dédié en particulier à l'album Jujitsuffragettes : Les amazones de Londres (Delcourt, 2020) et retrace aussi une partie de l'histoire du mouvement des suffragettes au Royaume-Uni. L'ouvrage, prix château de Cheverny de la BD historique en 2021, a été scénarisé par Xavier Clément, et illustré par Lisa Lugrin et Albertine Ralenti à la couleur.

 

2. Au centre national d'art et de culture Georges-Pompidou, à Paris

  • Exposition « Allemagne / Années 1920 / Nouvelle Objectivité / August Sander », jusqu'au 5 septembre

Il ne reste plus que quelques jours pour visiter les treize salles de l'exposition en partie consacrée au courant de la Nouvelle Objectivité, mouvement allemand pluridisciplinaire d'après-guerre : peinture, photographie, architecture, design, cinéma, musique, théâtre et littérature. L'autre volet de l'exposition est dédié à l'œuvre monumentale du photographe allemand August Sander intitulée « Menschen des 20. Jahrunderts » (« Hommes du XXe siècle »), un travail d'orfèvre motivé par la volonté de classifier toute la société allemande des années 1920. Le musée national propose également un catalogue d'exposition Allemagne / Années 1920 / Nouvelle Objectivité / August Sander, sous la direction d'Angela Lampe aux éditions Centre Pompidou.

  • Chris Ware

Le maître de la BD, Grand prix 2021 du festival d'Angoulême, est installé à la bibliothèque publique d'information (bpi), au cœur du Centre Pompidou, jusqu'au 10 octobre 2022. En partenariat avec le FIBD d’Angoulême, l'exposition rétrospective propose aux visiteurs de découvrir l'ensemble l’œuvre de Chris Ware à travers un parcours pensé de manière chronologique pour découvrir l'évolution de ce bédéaste américain multiprimé, Prix Ignatz, Harved et Eisner, American Book Award, Guardian First Book Award, prix du meilleur album au festival d’Angoulême et prix de la critique dès 2003...

 

3. Bibliothèque nationale de France (BNF), à Paris

  • « La Bibliothèque nationale de France à Richelieu, histoire d’une renaissance », jusqu'au 16 octobre

L'exposition fait revivre l’évolution du site historique de la BNF, qui s’apprête à rouvrir entièrement ses portes au public le 12 septembre après près de dix années de travaux.

  • Exposition « Molière, le jeu du vrai et du faux », du 27 septembre 2022 au 15 janvier 2023

Le site Richelieu de la BNF, qui rouvre officiellement le 12 septembre, accueille du 27 septembre 2022 au 15 janvier 2023 une exposition à la galerie Mansart - galerie Pigott. À l'occasion du quadricentenaire du célébrissime dramaturge, la BNF réunit des pièces d'archives, d'éditions originales, de costumes, de photographies, mais aussi des documents audiovisuels, en grande majorité en provenance des collections de la BnF et de la Comédie-Française.

  • Exposition « Marcel Proust : la fabrique de l’œuvre », du 11 octobre 2022 au 22 janvier 2023

Pour le centenaire de la mort de Marcel Proust, la BnF a rassemblé près de 370 documents, dont des manuscrits, tableaux, photographies, costumes, etc., issus du fonds Proust de la BnF et d’autres collections publiques ou privées, pour raconter la fabrique de l'inaltérable suite romanesque À la recherche du temps perdu.

 

4. Exposition « Champollion, la voie des hiéroglyphes », au Louvre-Lens, du 28 septembre 2022 - 16 janvier 2023

Pour le 200e anniversaire du déchiffrement des hiéroglyphes, concomitamment au dixième anniversaire du Louvre-Lens, l'institution basée dans le Pas-de-Calais (62) organise une grande exposition consacrée à l'histoire de l'écriture hiéroglyphique égyptienne et de l'un des instigateurs majeurs de l'égyptologie en Occident.

 

Exposition « De Popeye à Persépolis. Bande dessinée et cinéma d’animation », au musée de la bande dessinée, à Angoulême, jusqu'au 6 novembre
Exposition « De Popeye à Persépolis. Bande dessinée et cinéma d’animation », au musée de la bande dessinée, à Angoulême, jusqu'au 6 novembre- Photo DR

 

5. Exposition « Miroir du monde », au musée du Luxembourg, à Paris, du 14 septembre au 15 janvier 2023

L'exposition exhibe une centaine d’œuvres et objets d'exception collectés entre le XVIe et le XVIIIe sièclretroe par les puissants Princes électeurs du royaume de Saxe. Objets d'art et ethnographiques, instruments, livres scientifiques, matériaux naturels... La rétrospective met en avant la provenance des œuvres qui traduit les multiples relations et échanges culturels mondiaux mais qui dit beaucoup aussi de la vision du monde eurocentrique que ces objets incarnent.

 

6. Exposition « André Devambez : vertiges de l’imagination », au Petit Palais, à Paris, du 9 septembre au 31 décembre 2022

La rétrospective, organisée avec le musée des Beaux-Arts de Rennes, est dédiée à l'héritage du peintre, graveur et illustrateur André Devambez. 250 œuvres sont exposées.

 

7. Exposition « Nina Childress, le tombeau de Simone de Beauvoir », au musée des Beaux-Arts de Rouen, jusqu'au 6 novembre 2022

L'exposition, en partenariat avec la galerie Bernard Jordan (Paris), propose au public les peintures réalisées en hommage à cette grande figure littéraire et de l'émancipation féminine du XXe siècle par l'artiste française Nina Childress compilées dans l'œuvre « Le Tombeau de Simone de Beauvoir ». L'exposition compte une quinzaine de peintures qui se mêlent à une installation plus vaste (papier peint, podium, objets, etc.).

 

8. Exposition « De Popeye à Persépolis. Bande dessinée et cinéma d’animation », au musée de la bande dessinée, à Angoulême, jusqu'au 6 novembre

Près de 400 œuvres, objets et documents (planches, dessins originaux, périodiques et albums imprimés, appareils et supports de film et de projection, photographies et films d'archives...) sont installés dans les 400 m2 de la grande salle des expositions temporaires du musée de la BD d'Angoulême. Pour tout public, l'exposition retrace l’origine et les évolutions d’une nouvelle culture populaire devenu neuvième art. La rétrospective tisse le lien entre la bande dessinée et le dessin animé, qui deviendra par la suite le cinéma d’animation.

 

Les dernières
actualités