Polémique

"Sarko s’est tuer", un secret bien gardé

Gérard Davet et Fabrice Lhomme sont chargés de l'investigation au "Monde". - Photo (C) JULIEN FALSIMAGNE

"Sarko s’est tuer", un secret bien gardé

Prenant en compte la nature polémique du livre, Stock a choisi un lancement sous "X" pour le livre Sarko s'est tuer des journalistes Gérard Davet et Fabrice Lhomme. Si bien que la publication de ses bonnes pages dans L'Obs a fait l'effet d'une bombe.

J’achète l’article 1.50 €

Par Souen Léger,
Créé le 06.11.2014 à 17h26,
Mis à jour le 06.11.2014 à 18h25

Personne ou presque n’en avait entendu parler. C’est avec la publication de ses bonnes feuilles dans L’Obs du 6 novembre, en exclusivité, que le livre Sarko s’est tuer, des journalistes du Monde Gérard Davet et Fabrice Lhomme, est sorti de l’ombre. Le même jour, les auteurs ont été invités dans la matinale de France Inter. Côté télévision, Laurent Ruquier a décroché l’exclusivité et reçoit le duo d’enquêteurs dans l'émission «On n'est pas couché» diffusée le samedi 8 novembre. Une mécanique bien huilée qui a demandé à Stock, l’éditeur, de manœuvrer en toute discrétion.
 
Tiré à 50 000 exemplaires, dont 40 000 ont été mis en place, cet ouvrage fait suite à Sarko m’a tuer (Stock, 2011) qui avait atteint les 60 000 ventes. Dans les deux cas, l’éditeur, désireux de protéger le livre et lesauteurs, a opté pour un lancement sous «X». Plus que la recherche de l'effet de surprise, c'est la nature sulfureuse du sujet qui a dicté ce choix.

Le lancement sous «X», un mécanisme à manier avec prudence
Pour prospecter, les représentants ne disposaient donc que du nom des auteurs. Le titre et le sujet, eux, restaient inconnus. "C’est un mécanisme dont nous ne voulons pas abuser et qui ne fonctionne que grâce à la confiance des libraires", souligne le service commercial de Stock. A titre de comparaison, Belle et bête (Stock, 2011), le livre de Marcela Iacub qui relate sa liaison avec Dominique Strauss-Kahn, n’avait pas été travaillé sous "X".
 
Pour lire Sarko s’est tuer en intégralité, il faudra patienter jusqu'à sa parution, avancée au 10 novembre. Mais les réactions ne se sont pas fait attendre. Dès la publication des extraits dans L’Obs, François Fillon et le secrétaire général de l’Elysée Jean-Pierre Jouyet, protagonistes d’une anecdote croustillante, ont démenti les faits. Lors d’un déjeuner entre les deux hommes, l’ancien Premier ministre aurait en effet exhorté l’Élysée à accélérer les procédures judiciaires visant Nicolas Sarkozy. Une version réfutée par les intéressés.

Commentaires (1)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous
l

le libraire masqué

il y a 5 ans à 09 h 26

Cela devient fatiguant! Tout devient bon pour faire du Buzz, de la vente à tout prix, du scandale! Pourvu que l'on en parle, même si ce n'est pas vrai et rempli d'affirmations creuses et non fondées. Les éditeurs sont-ils tellement à court d'idées? Ou bien certains, de droite comme de gauche ont-ils tellement d’intérêts à défendre? STOP!!


On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités