Edition

Les franches confidences de Nicolas Sarkozy

Couverture du livre de Nathalie Schuck et Frédéric Gerschel

Les franches confidences de Nicolas Sarkozy

Libération a publié sur son site quelques une des confidences de l'ancien Président de la République. Le livre de de Nathalie Schuck et Frédéric Gersche, Ça reste entre nous, hein ? : deux ans de confidences de Nicolas Sarkozy, paraît le 5 novembre.

J’achète l’article 1.50 €

Par Vincy Thomas,
avec Libération,
Créé le 04.11.2014 à 21h28,
Mis à jour le 04.11.2014 à 22h00

Pendant deux ans, on savait que Nicolas Sarkozy envoyait des "cartes postales" aux médias. Mais il a également distillé ses confidences sur son successeur, François Hollande, l'UMP, Alain Juppé, Marine Le Pen ou encore Manuel Valls... C'est ce qui sera révélé dans Ça reste entre nous, hein ? : deux ans de confidences de Nicolas Sarkozy, de Nathalie Schuck et Frédéric Gerschel, que Flammarion publie le 5 novembre.

Libération a publié mardi 4 novembre dans la soirée un florilège de citations de l'ancien Président de la République. Les journalistes du Parisien-Aujourd'hui en France ont recueilli ces propos au «77», soit le 77 rue de Miromesnil à Paris (les bureaux de Nicolas Sarkozy) «à plusieurs reprises, jamais moins de deux heures, le plus souvent en tête-à-tête».

Ainsi sur François Hollande, il affirme à propos de la présidentielle de 2017: «ce sera Hollande. Ceux qui pensent qu’un autre a sa chance n’ont rien compris au fonctionnement des institutions». Sur Valérie Trierweiler, au début de l'année: «Ce n’était pas une très bonne journaliste politique et pas une très bonne journaliste culturelle non plus». 

L'UMP? «Tous des cons». Fillon? «Un loser». Juppé? «Il me fait passer pour jeune». Le Maire? «Quand les gens le voient, ils zappent». Et sur lui-même? «On ne change pas les rayures du zèbre, mais on s’améliore».

Le livre s’attarde aussi sur les conférences rémunérées que donne Nicolas Sarkozy depuis deux ans. D’après eux, il a «effectué une vingtaine de prestations rémunérées en deux ans et demi. Soit un gain d’environ 2 millions d’euros.» «C’est le chiffre qui circule dans la Sarkozie», rapportent-ils.


Nathalie Schuck avait publié aux editions du Moment, juste avant le deuxième tour de l'élection présidentielle de 2012, Coups pour coups : les petits secrets et grandes manœuvres du duel Hollande-Sarkozy, co-écrit avec Nicolas Barotte.

De son côté, Frédéric Gerschel, en compagnie de Renaud Saint-Cricq, avait rédigé Canal Sarkozy : le président et la télé, deux ans d'histoires secrètes (Flammarion, 2009).

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités