Sauvetage in extremis | Livres Hebdo

Valérie Rochette. - Photo DR/UN MONDE À SOI

La librairie Mayol, devenue il y a un an Les Rivages d'Onitsha, a été à nouveau rebaptisée cet été Un monde à soi. Ce changement correspond au sauvetage de la librairie roannaise mené in extremis par l'une de ses salariées.

Créée en 1976 sous le nom de Mayol, patronyme de ses fondateurs, Dominique et Jean-Paul, l'établissement de 100 m2 a été cédé en 2018 à Aurélien Véran, nouveau venu dans la prof

Lire la suite (800 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre