Simone Veil à l'Académie française | Livres Hebdo

Simone Veil © Alexandre Marchi/Gamma

Simone Veil a été élue le 20 novembre à l'Académie française au fauteuil de l'ancien premier ministre Pierre Messmer, mort le 29 août 2007.

Candidate vedette de ce vote, l'ancienne ministre de la Santé a été élue au premier tour de scrutin avec 22 voix sur 29 votants, 5 bulletins blancs et 2 bulletins blancs marqués d'une croix.

Les autres candidats, Jean-Claude Barreau, Michel Borel et Pierre Driout, n'ont pas obtenu de voix.

Ministre de la Santé dans le gouvernement de Jacques Chirac en 1974, Simone Veil, 81 ans, s'est notamment illustrée en faisant voter en 1975 la loi qui porte son nom légalisant l'interruption volontaire de grossesse (IVG).

Elle est actuellement présidente d'honneur de la Fondation pour la mémoire de la Shoah. Elle retrouve à l'Académie française l'ancien président Valéry Giscard d'Estaing, élu en 2003, qui fut en partie à l'origine de sa carrière politique.

Elle a publié chez Stock en 2003 son autobiographie, Une vie, qui a été un gros succès de librairie avec plus de 500 000 exemplaires vendus.

Aux côtés d'Hélène Carrère d'Encausse, secrétaire perpétuelle, de l'helléniste Jacqueline de Romilly et des écrivaines Florence Delay et Assia Djebar, Simone Veil sera l'une des cinq femmes de l'institution.

close

S’abonner à #La Lettre