Bande dessinée

Six pages de "Fight Club 2" dévoilées

Six pages de "Fight Club 2" dévoilées

Chuck Palahniuk. - Photo DR

Six pages de "Fight Club 2" dévoilées

La suite du roman schizophrénique de Chuck Palahniuk sera publiée en mai 2015 et prendra la forme d’un roman graphique. Le magazine américain Playboy en a dévoilé cette semaine six pages en exclusivité.

J’achète l’article 1.5 €

Par Marine Durand,
Créé le 24.02.2015 à 15h23 ,
Mis à jour le 24.02.2015 à 21h10

"La première règle du Fight Club est: il est interdit de parler du Fight Club. La seconde règle du Fight Club est: il est interdit de parler du Fight Club." Que tous ceux chez qui cette réplique éveille une certaine excitation se réjouissent: seize ans après son passage sur grand écran, Tyler Durden est de retour.

Comme il l'avait annoncé cet été, l'Américain Chuck Palahniuk, auteur du livre Fight Club (paru en France en 1999 dans la collection "La Noire" de Gallimard) qui a donné naissance au film culte de David Fincher, écrit la suite de son premier roman. Et après l’adaptation ciné, c’est en BD que l’œuvre s’apprête à être transposée, puisque Fight Club 2 prendra la forme d’un roman graphique en dix mini-épisodes, dont le magazine Playboy dévoile six pages en exclusivité dans son édition américaine.

Les "amis imaginaires" de retour
 
Ecrite par Chuck Palahniuk, dessinée par le Canadien Cameron Stewart, et éditée par la maison américaine spécialisée dans le comics Dark Horse, cette suite se déroule 10 ans après le premier ouvrage. On y retrouve le narrateur (Edward Norton dans le long-métrage de Fincher) en père de famille rangé, désormais marié à Marla Singer (jouée par Helena Bonham Carter) et accro à ses médicaments tenant à distance son dédoublement de personnalité. Mais alors que le couple du narrateur se délite lentement, l’énigmatique Tyler Durden (Brad Pitt dans le film, le personnage à la tête du club de combats clandestins) ressurgit dans sa vie en enlevant son fils.

"Certains amis imaginaires ne disparaissent jamais", prévient l’éditeur en présentation de ce "sequel". De quoi réinjecter un peu d’action dans la vie trop tranquille du personnage principal, dont on ignore toujours le nom.

Les dernières
actualités