Nouvelle collection

Ce que la vie signifie pour moi, titre d’une brève autobiographie signée Jack London, est réédité et donne son nom à la collection de courts textes littéraires lancée par les éditions du Sonneur le 24 septembre. Martine Laval, qui la dirige, y invite écrivains, plasticiens, musiciens, philosophes, scientifiques, à "réfléchir sur le monde d’aujourd’hui". Avec Jack London, trois romanciers l’inaugurent : Franz Bartelt, qui raconte sa mère (Depuis qu’elle est morte elle va beaucoup mieux) ; Hubert Mingarelli, qui traite de son rapport à l’écriture (Une histoire de tempête) ; et l’ex-journaliste Dominique Sigaud (Tendres rumeurs).






Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités