Entretien

Sullivan Rouaud lance Mangetsu

Sullivan Rouaud dirige Mangetsu chez Bragelonne. - Photo O.DION

Sullivan Rouaud lance Mangetsu

Après avoir lancé HiComics au sein de Bragelonne, Sullivan Rouaud développe Mangetsu, avec un programme ambitieux.

Par Benjamin Roure,
Créé le 10.06.2021 à 19h10,
Mis à jour le 10.06.2021 à 19h26

Quelle est la ligne éditoriale de Mangetsu ?

Plurielle, à l'image de HiComics, en grande partie avec mes coups de cœur, pour tous types de lecteurs. Je ne cherche pas à remplir des cases donc pour l'instant il n'y a pas de shojo, car je connais mal ce segment. On ira du shônen de sport comme Ao Ashi, à des choses plus pointues comme Tomie de Junji Ito.

Pourquoi lancer ce label au sein de Bragelonne ?

Je me suis rendu compte que l'aspect diffusion/distribution était primordial dans ce marché. Et Hachette, qui diffuse Bragelonne, a montré son savoir-faire en la matière. En se lançant dans le manga, Bragelonne me laisse libre dans le choix des séries, à la fois dans une vision mass market comme plus indé.

Comment se faire une place dans un marché encombré ?

Encombré, mais en croissance et qui attire de nouveaux lecteurs. Nous visons un rythme de 50 titres par an, car je veux conserver une cohérence éditoriale et une singularité. Nous n'allons pas concurrencer les autres sur les très grosses licences de shônen, car nous n'avons pas encore l'équipe pour, tout simplement !

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités