Sur les traces d'Harry Potter | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 29.07.2014 à 18h02 (mis à jour le 29.07.2014 à 19h00) - 1 commentaire VOYAGES LITTÉRAIRES 4/6

Sur les traces d'Harry Potter

Afin de vous faire voyager cet été, nous vous proposons cinq destinations littéraires pour plonger dans l'univers d’écrivains ou de sagas romanesques célèbres. Nous partons au Royaume-Uni pour découvrir l'univers fictionnel d’Harry Potter. 

Dans les livres, il fallait tout imaginer. Le cinéma a essayé de relier de véritables décors et paysages, piochés à Londres et dans le reste du Royaume-Uni, pour donner un semblant de réalité. Harry Potter, le succès phénoménal signé J.K. Rowling, a inspiré des circuits en bus, à pieds, en train coordonnés par les offices de tourisme. Certains lieux n’ont pas hésité à "officialiser" leur présence dans les livres et films du sorcier. Et à défaut d'en faire le tour, pour compléter ce parcours touristico-littéraire, il suffit de partir à une demi-heure de Londres pour visiter les studios où on été tournés les films, le Harry Potter Warner Bros Tour, et ainsi s’immerger dans l’univers de Poudlard.
  
le quai 9 3/4 à King Cross Station
1- La gare de King Cross, là où tout commence
 
Tout voyage commence par un départ, ou une arrivée. Le fameux quai 9 ¾ n’a jamais existé. Mais depuis que la gare londonienne de King cross a été choisie pour être le lieu de départ du Poudlard Express, il y a une plaque en bronze indiquant le lieu où les sorciers et moldus peuvent traverser un pilier pour accéder au train. Pourtant, J.K. Rowling, en imaginant ce quai, avait plutôt songé à la gare londonienne d’Euston. Et d’ajouter : "Tous ceux qui ont lu les livres constateront qu’il n’y a aucune ressemblance avec les quais de King Cross".
 
2 - Le zoo de Londres, royaume des reptiles
 
Quoi de plus logique que l’un des plus grands zoos urbains du monde pour visiter une Maison des Reptiles. Le Zoo de Londres profite aussi du phénomène Potter : désormais une plaque indique l’endroit où un python de Birmanie (qui joue un boa) a une liaison très complice avec le héros à la cicatrice. Dans le livre, Harry croise aussi un gorille. Mais là encore le zoo de Londres n’a jamais été celui imaginé par l’écrivaine, dont la description ressemble davantage au Chessington’s World of Adventure dans le Surrey.
 
Le pub Sherlock Holmes de Charing Cross Road
3 - Piccadilly Circus, un café si tranquille
 
Le croisement de la place circulaire de Piccadilly et de l’avenue Shaftesbury est hautement animé. L’attaque d’un café par les Mangemorts se prêtait bien au lieu, hautement fréquenté. Pourtant dans les livres, le Luchino Caffe se trouve sur Tottenham Court Road, pas très loin, au cœur de Soho. Pour le film, le café a été rendu plus glamour que dans les livres, où de toute façon il n’est jamais nommé. Tottenham Court Road et sa voisine Charing Cross Road apparaît également dans Mrs Dalloway de Virginia Woolf, Pygmalion de George Bernard Shaw et plusieurs histoires de Sherlock Holmes de Arthur Conan Doyle.
 
4 - Great Scotland Yard, QG du Ministère de la magie
 
Puisque nous parlons de Sherlock Holmes, partons du côté de Scotland Yard, qui a servi de lieu de tournage pour les scènes extérieures du Ministère de la Magie.  En plein quartier de Whitehall, à Westminster, mais sans cabine téléphonique rouge pour pouvoir entrer au Ministère, caché et enfoui dans les sous-sols de Londres. Dans la réalité, il s’agit surtout du quartier gouvernemental de la capitale, là où se trouve le 10 Downing Street.
 
Leadenhall Market
5 - Borough Market et Leadenhall Market, chemins de traverse
 
Pour reconnaître le Chemin de Traverse, il faut vous rendre dans deux lieux différents. Le marché très gastronomique de Borough et le marché de Leadenhall, où se situe de pub Le chaudron baveur. Les deux se situent de part et d’autres du Pont de Londres. Evidemment, vous ne trouverez aucune boutique vendant des balais volants ou des équipements de Quidditch. Mais l’architecture victorienne et l’aspect labyrinthique ont permis de reconstituer cette "Diagon Alley" (Diagonalement littéralement) que l’auteure voyait piétonne, avec des bâtiments du début du XIXème siècle.
 
6 - Millenium Bridge plutôt que Brockdale Bridge
 
Si dans le film, les producteurs ont préféré le très emblématique et moderne Millenium Bridge pour une scène catastrophique avec les Détraqueurs, dans les livres J.K. Rowling n’a jamais précisé de quel pont il s’agissait précisément. Le pont de Brockdale est en effet complètement inventé et absolument pas situé à Londres…
 
L'école de la divinité à la Bibliothèque Bodléienne à Oxford
7 - Oxford
 
Car dans les livres, comme dans les films, Harry Potter a voyagé dans toute l’Angleterre. Pour les intérieurs de Poudlard comme pour la Bibliothèque, la ville universitaire d’Oxford a été mise à contribution. Respectivement le cinéma a utilisé la nef de l’église gothique de l’université (la Christ Church, 1525) pour des couloirs, escaliers etc…, et la bibliothèque bodléienne, la plus prestigieuse du campus, fondée en 1602.
 
Le viaduct de Glenfinnan
8 - Glenfinnan Viaduct
 
Avant d’arriver à la gare qui mène à Poudlard (en réalité la gare de Goathland dans le North Yorkshire), désormais haut lieu touristique international, on peut admirer le magnifique viaduc de Glenfinnan qui a servi pour les scènes de train de La chambre des secrets et d’autres films. Ce véritable viaduc ferré, composé de 21 arcs a été construit à la fin du XIXème siècle. Situé au nord de l’Ecosse, nul ne doute que l’écrivain avait ce viaduc en tête en décrivant le parcours vers Poudlard. Pour le voir, il faut emprunter la ligne reliant Glasgow à Mallaig.
 
9 - Harry Potter Warner Bros Studio Tour
 
Et si vous n’avez pas le temps de faire le tour du Royaume-Uni, il suffit de prendre le train à la gare de Euston à Londres, puis un "bus" Potter et vous arriverez à Leavesden où les studios de tournage ont été transformés en parcours dédié à l’univers d’Harry Potter, littéraire comme cinématographique avec la reconstitution de décors, et même l’immense maquette de Poudlard (qui change de couleurs en fonction des saisons). Trois bonnes heures de visite pour essayer de comprendre comme une saga littéraire, dynamisée par une franchise cinématographique, a pu se transformer en une telle industrie touristique et marchande.  Deux millions de fans ont déjà visité le lieu, inauguré en 2012.
 
Les livres pour poursuivre l’aventure :
 
Harry Potter, le jeu : 1000 questions et défis (Gallimard jeunesse, 2013). Coffret jeu testant les connaissances de l’univers d’Harry Potter.
 
Harry Potter : des romans à l’écran : toute l’histoire de la saga au cinéma (Huggin & Muninn, 2013). Ce livre illustré de Bob McBabe revient sur tous les aspects des tournages de la série, et la manière dont le cinéma s’est emparé des romans en recréant décors, costumes, créatures et baguettes.
 
Coffret Harry Potter (Folio junior, 2011). L’intégrale des aventures d’Harry Potter, traduit par Jean-François Ménard. 7 volumes avec des couvertures inédites.
 
Harry Potter de A à Z (City, 2007). Dictionnaire illustré de Aubrey Malone.
 
Harry Potter ou l’anti-Peter Pan : pour en finir avec la magie de l’enfance (Fayard, 2007). Isabelle Cani décrypte le phénomène littéraire et l’univers romanesque de la saga, en faisant un lien entre l’enfance et l’âge adulte à travers la lecture.

1 commentaire déjà posté

Martinelli Brice - il y a 5 ans à 15 h 09

Bonjour,  Je suis journaliste et travaille actuellement à la réalisation d'un reportage télévisé pour l'émission TF1 Reportages.  J'enquête sur les fans d’Harry Potter qui partent en pèlerinage sur les lieux de tournage à Londres ou en Ecosse.  Je recherche activement une famille française qui préparent un voyage d’un week-end (ou 3-4 jours) sur les traces du film dans les 4 prochains mois.  Si vous comptez partir, contactez-moi : bmartinelli@sequence3productions.com

close

S’abonner à #La Lettre