Roman/France 17 juin Sandrine Sénès

Comédienne, scénariste, co-auteure de sketchs pour une série télé, Sandrine Sénès avait déjà commis, en 2016, un premier livre qui donnait bien le ton de son œuvre à venir : Je regarde passer les chauves (chez Quadrature). A la lecture de ce deuxième opus, on pourrait dire qu'elle a continué de regarder passer les hommes, et pas que des chauves. Des jeunes aussi, comme ce gamin de 19 ans à qui, dans une soirée où ils s'ennuient chacun dans leur coin, elle propose une cigarette afin de rompre la glace et, qui sait ?, d'amorcer une histoire. En vain : le garçon est non-fumeur, et s'esquive poliment. Et même des plus mûrs, tous plus ou moins séduisants : mais les mieux sont mariés, et avec les autres ne s'échangent que quelques regards, comme avec ce garagiste décidément trop timide, lequel, pourtant, musclé, la tentait bien.

Même SOS-Amitié se révélera décevant. Quant aux applis de rencontres sur la Toile ou Smartphone, rien de concluant. Alors, la narratrice, cougar qui a connu ses premiers flirts dans les années 80, avec Guillaume ou Nicolas, le fan de Dire Straits, se retrouve aujourd'hui bobo, célibataire seule avec son chat Chouchou. Elle adore les chats, mais, quand même, ça ne remplace pas. Alors, afin d'exorciser ses névroses, provenant sans doute du trauma originel de la séparation brutale de ses parents quand elle était petite, outre son psy, elle se confie au papier.

C'est ce qui donne J'ai hâte d'être à demain, non pas tant un roman qu'un recueil de saynètes, d'instantanés, de gags dont certains doux-amers, brefs, un peu à la manière d'un Philippe Delerm, en plus grinçant. A un moment, la narratrice confie : manquerait plus que je subisse le bonheur des autres, les autres, ce sont ceux qui sont en couples, heureux en apparence, même s'il y en a aussi qui explosent. Pour se consoler, elle a juste les déclarations d'amour imbibées de Babar, le zonard alcoolo du quartier, les câlins de Chouchou et l'espoir que le prochain, forcément, sera le bon, l'homme de sa vie. Y croit-elle elle-même ?

Sandrine Sénès
J'ai hâte d'être à demain : petites histoires d'amour et de solitude
l’Iconoclaste
Tirage: 5 000 ex.
Prix: 16 euros ; 192 p.
ISBN: 9782378801298





Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités