Un libraire et un bibliothécaire américains accusés d'avoir volé des livres rares | Livres Hebdo

Par Cécilia Lacour, le 14.01.2020 à 18h18 (mis à jour le 14.01.2020 à 19h01) Justice

Un libraire et un bibliothécaire américains accusés d'avoir volé des livres rares

Bibliothèque Carnegie de Pittsburgh (Pennsylvanie, Etats-Unis) - Photo ©DLLU/CC BY-SA 4.0

Les ouvrages ont été dérobés dans les salles de la bibliothèque Carnegie de Pittsburgh (Pennsylvanie, Etats-Unis). Le montant du préjudice est estimé à huit millions de dollars. 

Deux hommes ont plaidé coupable devant la justice américaine, lundi 13 janvier, pour le vol et la revente de livres rares et de cartes dérobés dans les salles de la bibliothèque de Carnegie de Pittsburgh (Pennsylvanie, Etats-Unis). 

Le premier homme était bibliothécaire et supervisait la salle des livres rares de l'établissement. Le second est propriétaire de la librairie Caliban Book Shop. De 1992 à 2017, ils se sont associés pour subtiliser près de 300 livres rares des rayons de la bibliothèque et les revendre, au sein de la librairie Caliban Book Shop ou en ligne, à des collectionneurs. Le montant du préjudice est estimé à huit millions de dollars (environ 7,19M€). Les deux hommes encourent de neuf à seize mois d'emprisonnement. 

"Nous ressentons de la colère et de la tristesse à l'égard de ces personnes, dont nous étions proches, à qui nous faisions confiance, que nous considérions comme des amis et qui ont abusé de notre confiance pour leur enrichissement personnel", a déclaré la porte-parole de la bibliothèque, Suzanne Thinnes, dans un communiqué relayé par The Pittsburgh Post-Gazette
close

S’abonner à #La Lettre