"Un livre, un jour" change de formule sur France 3 | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 24.08.2018 à 17h19 (mis à jour le 27.08.2018 à 11h00) Télévision

"Un livre, un jour" change de formule sur France 3

Après le départ d'Olivier Barrot, l'émission "Un livre, un jour", qu'il présentait depuis vingt-sept ans, change de formule, donnant la parole aux lecteurs, connus ou inconnus, et s'ouvrant à tous les genres, y compris le manga.

Après 6 000 émissions durant 257 saisons, le micro-programme "Un livre, un jour", sur France 3 ne sera plus présenté par son créateur, Olivier Barrot. Touché par la règle appliquée chez France-Télévisions où, à 70 ans, les collaborateurs sont obligés de partir, à l'instar de William Leymergie l'an dernier, le présentateur avait l'assurance que son émission perdurerait, nous avait-il assuré lors de l'entretien qu'il nous a accordé (à lire dans LH 1182, du 24.8.2018, p. 35).

France 3 en profite pour changer la formule, à partir du lundi 3 septembre, diffusée à 16h05 du lundi au vendredi, et à 13h20 le samedi (au lieu de 16h50). Désormais, l'émission proposée par Adeline Alexandre et Delphine Chaume "met à l'honneur un lecteur, connu ou inconnu, qui nous fait partager le livre qui l'a marqué". Parmi les personnalités notables, sont attendus Hubert Reeves, Christiane Taubira, Jacques Toubon ou même l'artiste de rue C215.

La parole est aux lecteurs

"Une programmation ouverte à tous les styles et à tous les genres littéraires : récit, essais, fiction, jeunesse, mangas, BD, illustrés ... Tous les ouvrages, qu'ils soient ou non d'actualité sont mis à honneur au même titre que les grands classiques", annonce France 3, qui précise que chaque ouvrage sera illustré à l'écran par un coup de crayon de dessinateurs tels que Florian Meacci, Tommy Dessine, Camille Carbon, Marine Le Bourch...

La première semaine de programmation enchaînera ainsi Vincent Monadé, président du Centre national du livre, parlant de Stephen King, Céline Géraud évoquant Jean Hatzfeld, Michelle Perrot pour son propre livre (George Sand à Nohant, Seuil), Amélie de Cazanove pour un livre de Tiffany Tavernier, Julien Prost et sa passion pour le manga One piece (Glénat) et Delphine Cossard qui reviendra sur la tétralogie d'Elena Ferrante, L'amie prodigieuse (Gallimard).

 
close

S’abonner à #La Lettre