d'exemplaires vendus en Corée, c'est le score de « Kim Jiyoung, née en 1982 », premier roman de Nam-Joo Cho, traduit du coréen par Pierre Bisiou et Kyungran Choi et publié chez Nil le 2 janvier. Ce texte féministe, qui brosse le portrait de la femme coréenne piégée dans une société traditionaliste, a créé la polémique dans son pays et il est en cours de traduction dans 20 pays.

13.12 2019

Auteur cité

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités