Manifestation

Un nouveau festival dédié à la littérature géorgienne

Voyage au Caucase - La Géorgie - Photo DR

Un nouveau festival dédié à la littérature géorgienne

Pour promouvoir la littérature géorgienne, une première édition de Voyage au Caucase - La Géorgie se tiendra, en ligne, du 3 au 5 décembre. Nous avons posé trois questions à Zaza Shengelia, à l'initiative de ce festival en France et membre de la Maison des écrivains de Géorgie.

J’achète l’article 1.5 €

Par Dahlia Girgis ,
Créé le 01.12.2021 à 11h32

La Maison des écrivains de Géorgie, en partenariat avec l'Agence Trames et Toute la Culture, organise le festival littéraire en ligne Voyage au Caucase - Géorgie. L'événement qui se tiendra du 3 au 5 décembre commémore les 100 ans de l'amitié franco-géorgienne et la première vague d'immigration géorgienne en France. Le Festival sera diffusé sur la page Facebook des deux partenaires.

Membre de la maison des écrivains géorgiens et à l'initiative de ce festival en France, Zaza Shengelia nous parle de cette première édition.

Pouvez-vous nous présenter cette manifestation ?
Voyage au Caucase - La Géorgie est un festival littéraire en ligne qui vise à présenter au public français les différents aspects de la culture géorgienne, son histoire, mais aussi les liens qu'ont nos pays. Outre cette dimension culturelle, le festival s'inscrit dans la série d'événements qu'on organise pour la nomination de la Géorgie en tant qu'invité d'honneur au festival du livre de Paris en 2024. Pour réaliser pleinement le potentiel de popularisation de la littérature géorgienne, que cette opportunité nous offre, le chemin à parcourir est encore long. Ce festival est une première étape. 
 
Comment définir la littérature géorgienne ?
La première qualité qui me vient à l'esprit, c'est que c'est une littérature très ancienne. La première œuvre littéraire parvenue à nous, en état complet, date du Ve siècle. C'est une littérature qui existe dans une langue très à part, qui ne fait pas partie de la famille des langues indo-européennes, ni latin, ni cyrillique ou autre écriture plus répandue. Naturellement, cela a toujours limité la portée que cette littérature pourrait avoir. En étant un petit pays, la Géorgie a souvent vécu dans un contexte historique défavorable à l’expansion culturelle. 
Aujourd’hui, la littérature géorgienne est riche et diverse, comme l'a montré le succès des auteurs géorgiens invités à la foire de Francfort, ou le fait que Tbilissi soit nommée capitale mondiale des livres par l’UNESCO en 2021. Ses auteurs sont publiés un peu partout dans le monde, mais surtout en Europe. De ce point de vue, la France est en retrad par rapport aux éditeurs anglophones ou germanophones. C’est pour cela qu’on a décidé de se focaliser sur l’univers francophone dans les années à venir.

Pourquoi un événement en ligne ?
La seule raison, c'est la pandémie et les contraintes qui vont avec. Déjà, l'année dernière on a dû renoncer à notre présence au Salon du livre de Paris. On avait préparé tout le programme, les événements, les rencontres, les discussions, mais c'est la pandémie qui a eu le dernier mot. Pour ne pas perdre le peu de temps qui nous reste jusqu'à 2024, nous essayons de faire ce que nous pouvons à distance. Toutefois, on envisage d'être présent au nouveau festival du livre de Paris en 2022.

Les dernières
actualités