Brest

Un réseau collaboratif pour les pros

Atelier tablettes-liseuses, organisé par Doc@Brest à la bibliothèque de Lambézellec à Brest, le 14 novembre 2013. - Photo DR/Doc@Brest

Un réseau collaboratif pour les pros

Depuis 2012, le collectif Doc@Brest propose aux professionnels de la documentation et des bibliothèques un espace d’échange, de réflexion et d’autoformation unique en son genre.

J’achète l’article 1.5 €

Par Véronique Heurtematte ,
avec
Créé le 01.05.2014 à 20h02 ,
Mis à jour le 02.05.2014 à 00h00

Le projet a germé il y a presque deux ans, lors de la rencontre des "bibliothèques collaboratives" organisée dans le cadre du Forum des usages coopératifs de Brest en juillet 2012 : créer un espace d’échange, gratuit et ouvert à tous, pour les professionnels de la documentation et des bibliothèques du pays de Brest. Le réseau Doc@Brest était né. Fonctionnant de manière totalement coopérative et informelle, sans forme juridique, sans budget, grâce à l’implication de sept membres actifs, ce collectif a créé une formule de collaboration professionnelle sans équivalent jusqu’alors. Son originalité tient aussi au fait de regrouper des professionnels d’horizons différents - bibliothécaires, documentalistes, professeurs-documentalistes, chargés de veille, qui n’ont pas l’habitude de se rencontrer. "Nous sommes partis du constat que, bien que travaillant dans des contextes différents, nous avions des problématiques communes à propos desquelles il était intéressant d’échanger nos bonnes pratiques, explique Fanny Saint-Georges, en poste à la bibliothèque de l’école d’ingénieurs Télécom Bretagne, et membre actif de Doc@Brest. Le besoin de créer un réseau local est venu aussi de notre situation géographique excentrée. Ce n’est pas toujours facile de se rendre dans les manifestations organisées par les réseaux nationaux ou même régionaux." Le réseau bénéficie également d’un contexte local favorable, la ville de Brest étant fortement impliquée dans tout ce qui touche aux réseaux sociaux et aux démarches participatives. Aujourd’hui, le collectif compte 140 inscrits qui échangent via la plateforme Internet ou lors des rencontres qui sont régulièrement organisées. Car le réseau Doc@Brest n’est pas seulement virtuel. Chaque membre peut organiser une visite d’établissement, des ateliers thématiques (Les tablettes et liseuses, Wordpress, Twitter, etc.), ou des "open tea", rencontres informelles autour d’une tasse de thé. "Ces rencontres régulières sont essentielles au bon fonctionnement du réseau. Celui-ci ne pourrait pas tenir en étant seulement virtuel", souligne Fanny Saint-Georges. L’expérience a fait des émules puisque sur le même principe a été lancé en février Doc@Rennes qui compte plusieurs dizaines de participants. Véronique Heurtematte

01.05 2014

Les dernières
actualités