Une BU sans livres | Livres Hebdo

Le nouvel espace de la BU de Poitiers, La Ruche, a été conçu pour favoriser le travail collaboratif. - Photo SCD POITIERS

L’université de Poitiers a inauguré le 18 janvier un nouvel espace baptisé La Ruche. Situé dans les locaux de l’actuelle bibliothèque universitaire droit-lettres, qui ont fait l’objet d’un vaste programme de rénovation pour un montant total de 1,5 million d’euros, cet équipement de 900 m2 a été pensé pour répondre aux pratiques actuelles des étudiants, notamment le recours au travail collaboratif, et aux nouvelles pratiques pédagogiques des enseignants. "En 2013, une enquête de satisfaction Libqual avait fait apparaître une forte demande pour des espaces de travail en groupe, explique Aurélie Hilt, responsable de La Ruche. Nous nous sommes inspirés des initiatives innovantes en France et à l’étranger pour élaborer notre projet."

La particularité la plus frappante de cette nouvelle proposition est l’absence totale de livres. La Ruche est organisée en trois parties principales. L’entrée accueille un espace presse - seule présence de documents imprimés en ces lieux - et un salon vidéo. Plus loin, les lecteurs ont accès à 13 salles de travail en groupe de 4 à 12 places qui peuvent être équipées de matériel mobile : tableaux blancs sur roulettes, vidéoprojecteurs interactifs, etc.

Au fond, une salle vitrée réserve des espaces de travail individuels matérialisés par des paravents de tissus. A terme, une salle dédiée à l’informatique et à la formation sera aménagée. Dans toute la bibliothèque, qui totalise 200 places assises, un important travail a été mené avec le fournisseur pour proposer du mobilier diversifié : canapés, tables basses, chaises de différentes hauteurs.

L’équipe a également réfléchi à une offre de services en lien avec ces nouvelles pratiques : prêt d’ordinateurs portables équipés de logiciels dédiés aux utilisateurs malvoyants, ainsi que de tablettes et liseuses couplées à un service bibliographique qui permet à l’utilisateur de repartir avec une sélection de ressources numériques en lien avec sa discipline, prêt de matériels audiovisuel (appareil photo, webcam, Gopro). "Les étudiants utilisent de plus en plus le multimédia dans leurs travaux, observe Aurélie Hilt. D’une manière plus générale, nous souhaitons valoriser les productions multimédias de tous les étudiants, notamment ceux en art graphique."

La bibliothèque propose également un ordinateur équipé d’une webcam et d’un micro-cravate afin que les étudiants puissent travailler leurs prestations orales. La Ruche est ouverte 63 heures par semaine du lundi au samedi.

Véronique Heurtematte

Thématique

close

S’abonner à #La Lettre