Turquie

Une écrivaine turque tuée à Istanbul

Beki İkala Erikli

Une écrivaine turque tuée à Istanbul

Spécialiste du bien-être et des médecines alternatives ayant collaboré auprès de plusieurs médias trucs, Beki İkala Erikli  a été tuée près de son domicile stambouliote.

Par Vincy Thomas,
Créé le 17.12.2016 à 12h41,
Mis à jour le 20.12.2016 à 12h07

Une écrivain turque a été tuée à proximité de son habitation jeudi 15 décembre par un tireur inconnu, selon plusieurs médias locaux, repris par des journaux israéliens et en France par L'important. Beki İkala Erikli a été tuée à l’arme à feu à l’entrée de son appartement situé dans le quartier Kabatas à Istanbul. Elle a été touchée par trois balles et les personnels de secours ont déclaré sa mort sur le lieu du crime.

Des passants ont expliqué au journal Hurriyet qu’ils avaient entendu des tirs et couru sur la scène où gisait Erikli, blessée. La police a ouvert une enquête. On ne connaît pas encore les motifs de cet acte criminel.

De confession juive, Beki İkala Erikli avait écrit le livre Living with the Angels (Goa publishing) et se qualifiait elle-même d’ « enseignante spirituelle vouée à permettre à tout un chacun de se connecter à sa voix intérieure, à ses intuitions, ou à ses anges et à trouver son but dans la vie », selon son profil LinkedIn. Elle a vécu au Royaume Uni, en Allemagne et aux Etats-Unis.

Coach spécialisée dans le bien-être et les médecines alternatives, elle a collaboré auprès de plusieurs médias comme CNN Turkey, TV8 et Alem FM.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités