Nouvelle collection

Les Presses de la Cité lancent « Intime Conviction »

Nicolas Bastuck - Photo Le Point

Les Presses de la Cité lancent « Intime Conviction »

Dirigée par le journaliste du Point Nicolas Bastuck, la collection « Intime Conviction » s’empare d’affaires criminelles célèbres ou peu connues pour en proposer une relecture attentive et documentée.

J’achète l’article 1.5 €

Par Charles Knappek ,
Créé le 17.01.2022 à 17h14

Les Presses de la Cité ont publié le 6 janvier L’affaire Rambla ou Le fantôme de Ranucci, de la journaliste Agnès Grossmann, premier opus de leur nouvelle collection « Intime conviction ». Proposant une relecture attentive et documentée d’affaires criminelles, célèbres ou moins connues, la collection ambitionne d’apporter un éclairage sur la société française à l’époque des faits relatés.

C’est le journaliste du Point Nicolas Bastuck, juriste de formation et spécialiste des affaires criminelles, qui en assume la direction. « Chacun de nos titres ambitionne de montrer comment fonctionne la justice, en tout cas de telle manière qu’on ne l’apprend pas à l’école, détaille-t-il à Livres Hebdo. On y voit ce qui se passe dans les coulisses, les relations qui se nouent entre juges et enquêteurs ou entre avocats des parties adverses. »

Référence transparente à l’article 353 du Code de procédure pénale qui demande aux cours d’assises de se prononcer selon leur intime conviction, la collection proposera quatre titres par an, pour un tirage moyen de 5 000 exemplaires.

Après L’affaire Rambla ou Le fantôme de Ranucci, un deuxième ouvrage est annoncé pour le 31 mars 2022 : L’Affaire Roukia ou les Ombres de Mayotte, une « enquête à tiroirs » sur le meurtre de Roukia, Comorienne de 18 ans et prostituée occasionnelle, toujours en attente de jugement. L’auteur, Nicolas Goinard, est journaliste au service Police/Justice du Parisien. Deux autres titres dont les sujets seront confirmés ultérieurement sont prévus pour l’automne 2022.

« Chaque enquête s’appuie sur une histoire et des personnages qui s’inscrivent dans leur époque, avec une forte dimension littéraire, conclut Nicolas Bastuck. J’interviens essentiellement en tant que conseiller juridique tandis que l’éditrice Carole Collin accompagne les auteurs dans leur travail de construction du récit. »

Les dernières
actualités