développement

Une nouvelle ère pour Paul & Mike

Fabien Muller, l’un des trois dirigeants de Paul & Mike. - Photo PAUL & MIKE

Une nouvelle ère pour Paul & Mike

Par Marine Durand,
Créé le 01.07.2016 à 00h00,
Mis à jour le 01.07.2016 à 00h00

Avec Les petites filles rêvent de chevaux, le premier roman de Cécile-Marie Hadrien, et surtout Terminus Las Vegas, recueil de nouvelles du journaliste Pierre Mikaïloff, la petite maison d’édition Paul & Mike abordera en septembre sa première vraie rentrée littéraire. Le premier titre paraîtra le 22 septembre, le second le 13 octobre, soit un calendrier légèrement décalé par rapport à celui des grandes maisons. "Cela correspond à la ligne de la maison, assume Fabien Muller, l’un de ses trois dirigeants. Nous publions des recueils de nouvelles, un genre moins visible que le roman mais qui s’adresse à un public de passionnés, et des romans qui sortent un peu des sentiers battus."

Créée en 2011 par deux journalistes et centrée au départ sur des essais, Paul & Mike, en faillite, a été rachetée en septembre 2013 par trois de ses auteurs, Fabien Muller, Philippe Nonie et Jean-Luc Trescases. Encore autodiffusée mais désormais distribuée par Hachette, la maison publie une douzaine de titres par an et revendique une croissance "à la fois physique et numérique, avec un chiffre d’affaires en hausse de 10 % par an". Sans démultiplier la production, Fabien Muller, qui a récemment fait appel à un graphiste, un attaché de presse et un directeur de collection, espère "passer à un mode un peu plus industriel".M. D.

01.07 2016

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités