Une pétition contre le raccourcissement des délais de paiement

Une pétition contre le raccourcissement des délais de paiement

© Olivier Dion

Une pétition contre le raccourcissement des délais de paiement

Le SNE vient de lancer une pétition pour que le livre échappe au raccourcissement des délais de paiement de la LME.

Par Clarisse Normand,
avec cn Créé le 15.04.2015 à 22h43

Le Syndicat national de l'édition (SNE) a lancé une pétition pour que le livre ne soit pas concerné par l'article 6 de la loi de modernisation de l'économie (LME) prévoyant le raccourcissement des délais de paiement entre entreprises “à quarante-cinq jours fin de mois ou soixante jours à compter de la date d'émission de la facture”.

Cosigné par le Syndicat de la librairie française (SLF), le Syndicat des distributeurs de loisirs culturels (SDLC) et la Société des gens de lettres (SGDL), le texte explique que “la mesure est tout simplement inadaptée à l'économie du livre qui repose sur des cycles d'exploitation lents car la création littéraire a besoin de temps pour trouver son public”.

Pour les signataires, “raccourcir les délais de paiement, c'est remettre en cause les effets bénéfiques du prix unique du livre qui régule ce secteur et grâce auquel le livre a pu échapper jusqu'à présent à la standardisation”.

La pétition a été mise en ligne, dans un premier temps, sur le site http://www.sne.fr/.

Parallèlement, afin de parer à l'urgence de la mesure qui doit entrer en application le 1er janvier 2009, ces mêmes professionnels du livre ont adressé à Christine Lagarde, ministre de l'Economie, et à Christine Albanel, ministre de la Culture, une lettre de demande de dérogation.

Cette dernière permettrait de retarder l'application pleine et entière du raccourcissement des délais de paiement.

D'ores et déjà, Christine Albanel a fait connaître son souhait que “la possibilité de déroger à cette réduction des délais par voie d'accord professionnel, prévue par la loi, soit pleinement utilisée pour permettre aux libraires de continuer à présenter au public l'ensemble de la production, sur le temps long qui est celui du livre”.

Les dernières
actualités