Vendre des liseuses en librairie ? | Livres Hebdo

Par Hervé Hugueny, le 01.11.2013 (mis à jour le 09.04.2014 à 17h41) ebooks

Vendre des liseuses en librairie ?

Le coin liseuses et la borne de lecture à La Procure, Paris. - Photo OLIVIER DION

Dédiés à la lecture de texte, les liseuses sont bien adaptées à la vente en librairies. Les nouvelles versions sont facilement programmables sur le site de leur revendeur, qui peut ainsi conserver leurs utilisateurs, grands consommateurs de livres. Reste, pour les libraires qui s’intéressent à ce marché, à trouver sa rentabilité.

Noël, il y aura bien quelques liseuses sous les sapins, parmi d’innombrables tablettes et smartphones à tout faire. Cybook Ocean (par le français Bookeen), Kobo Aura (par le canadien Kobo), PocketBook Touch Lux (par l’ukrainien PocketBook), Sony Reader PRS T3 (par le japonais Sony) : les principaux concepteurs de ces machines à lire disponibles en France ont créé de nouveaux modèles pour la fin de

Lire la suite (16 600 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre