Un premier roman par jour

Virginie Caillé-Bastide, "Le Sans Dieu" chez Héloïse d’Ormesson

Virginie Caillé-Bastide, "Le Sans Dieu" chez Héloïse d’Ormesson

Durant l’été, Livres Hebdo présente chaque jour un premier roman de la rentrée littéraire 2017. Aujourd’hui, Le Sans Dieu de Virginie Caillé-Bastide, à paraître le 24 août chez Héloïse d’Ormesson.

Par Léopoldine Leblanc ,
Créé le 02.08.2017 à 10h55

"En l’an de grâce 1709, la grâce, justement, semblait avoir abandonné les habitants de Plouharnel et des différents bourgs, hameaux et lieux dits alentour." La première phrase du roman de Virginie Caillé-Bastide, Le Sans Dieu à paraître chez Héloïse d’Ormesson le 24 août, ouvre le roman sur une terrible famine qui emporte le dernier des sept enfants du héros.

Arzhur de Kerguolen, modeste hobereau, décide de prendre la mer après que sa femme sombre dans la folie. "Le pêcheur prend la mer pour nourrir sa famille. Le pirate la prend pour rompre avec la sienne", annonce l’adage en exergue. En mer des Caraïbes, Arzhur devient le capitaine Ombre, terrible pirate qui domine les flots à bord du Sans Dieu. Lors d’une attaque, il fait prisonnier un prêtre jésuite avec qui il engage un duel spirituel sur l’existence de Dieu.
 
D’origine bretonne et passionnée d'histoire, Virginie Caillé-Bastide travaille depuis plus de 30 ans dans la publicité. En 2008, elle fonde sa propre agence de création publicitaire, CBCC, ans le 6e arrondissement de Paris, où elle officie en directrice de création et conceptrice-rédactrice. 

Le roman a été sélectionné parmi les 6 "Talents" à découvrir de la chaîne de libraires Cultura.

Les dernières
actualités