Edition

Vivendi / Lagardère : 15 librairies signent un pamphlet contre la fusion

Le livre en fête - Facebook

Vivendi / Lagardère : 15 librairies signent un pamphlet contre la fusion

"Monsieur Bolloré, aimez-vous tant l’édition que vous ne pouvez songer à en posséder moins de la moitié ?" : voilà le titre d'un pamplet signé par 15 libraires français engagées dans une procédure pour tenter de contrer l'OPA de Vivendi sur Lagardère. 

 

J’achète l’article 1.5 €

Par Pierre Georges ,
Créé le 24.06.2022 à 13h16 ,
Mis à jour le 28.06.2022 à 11h19

C'est dans un long pamphlet mis en ligne jeudi 23 juin que Christian Thorel, anciennement à la tête de la librairie Ombres Blanches à Toulouse, s'adresse de la sorte au milliardaire dirigeant le groupe Vivendi : "Monsieur Bolloré, aimez-vous tant l’édition que vous ne pouvez songer à en posséder moins de la moitié ?". Le texte, sur-titré "Edition en danger !" et mis en ligne sur le blog d'Ombres Blanches ainsi que sur les réseaux sociaux, est signé par quinze librairies engagées depuis janvier 2022 dans une procédure auprès de la Commission européenne à Bruxelles. A savoir : L’Esperluète à Chartres, Lucioles à Vienne, Tonnet à Pau, La Machine à lire à Bordeaux, Passages à Lyon, Le Square à Grenoble, Ombres Blanches à Toulouse, Mille Pages à Vincennes, Le Failler à Rennes, Dialogues à Morlaix, Maupetit à Marseille, Le Divan à Paris, Les Cahiers de Colette à Paris, L’Arbre à Lettres à Paris. Le texte sera mis à disposition des clients des ces librairies. 

"La fusion Hachette-Editis qui se profile constitue un monopole, qui possédera plus de la moitié de l’édition en France. Depuis les auteurs jusqu’aux lecteurs, sur l’édition, sur les librairies, les effets de son monopole sont non seulement redoutables, mais ils sont liberticides. Nous devons tous nous y opposer", lance le collectif de libraires qui ont commencé à travailler collectivement sur ce pamphlet fin mai lors d'une réunion Zoom. Ils y décortiquent la situation, présentant façon pièce de théâtre le prologue, la scène, les coulisses, le public, les acteurs, les scénarios ou encore les critiques du feuilleton politico-économique qui anime le monde de l'édition ces derniers mois. 

"L'ami" Nicolas Sarkozy

Sous la plume de Christian Thorel est également rappelé l'implication de Nicolas Sarkozy dans l'affaire, évoquant notre grand entretien avec l'ancien président de la République. "Nicolas Sarkozy n’a aucune hésitation lorsqu’il s’agit d’offrir son aide à un ami. Répondant à Livres Hebdo à un extravagant entretien, l’infatigable ancien président de la République ne révèle pas seulement des secrets sur ses vies parmi les livres, lecteur et écrivain, il s’emploie à vouloir convaincre le lecteur de l’incroyable opportunité de la fusion du groupe Hachette dans le groupe Vivendi, propriété de Vincent Bolloré, l’ami. Le soutien d’un ancien président, invité de toutes les grandes instances politiques, expert en objectifs industriels comme en grands projets économiques, ne se refuse pas, même dans les circonstances judiciaires où il se trouve. Pourtant, ici sous la couverture du magazine professionnel, l’enjolivure est excessive et oriente l’ensemble de l’entretien vers un théâtre que nous connaissons bien", peut-on lire. 

"Plusieurs maisons historiques, Gallimard, Actes-Sud, L’École des Loisirs, Le Seuil (représentée par Média-Participation), Verdier, Liana Levi, Zulma, Sabine Wespieser, s’opposent par un recours à Bruxelles à la fusion. Nos librairies, dans le cadre d’une action qui va dans la même direction, s’associent à elles, tout autant qu’elles affirment représenter toutes ces lucioles dont dépend la diversité des fonds qu’elles animent au quotidien. La domination écrasante du marché redoutée et refusée compromet cette diversité dans sa nature comme dans son esprit. La diversité n’est pas la quantité, encore moins la surproduction qui affecte trop souvent l’édition et éloigne les lecteurs plutôt qu’elle ne les ramène vers les librairies", conclut Christian Thorel. 

Les dernières
actualités