35 M€ pour aider les manifestations culturelles en Occitanie | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 20.04.2020 à 14h05 (mis à jour le 20.04.2020 à 15h00) Crise sanitaire

35 M€ pour aider les manifestations culturelles en Occitanie

Plusieurs festivals sont annulés ou reportés en Occitanie. La région a décidé de verser des subventions et de mettre en place un fonds exceptionnel afin de soutenir le secteur.

De Montpellier à Perpignan, en passant par Lagrasse et Toulouse, la région Occitanie est durement touchée par l’interdiction des manifestations culturelles jusqu’à la mi-juillet, décision gouvernementale prise pour lutter contre la pandémie de Covid-19.

"Notre région est une terre festivalière qui porte de nombreuses manifestations souvent de portée nationale, voire internationale, qui attire un public nombreux. Ces festivals régionaux sont d'importants diffuseurs de la culture",  rappelle la présidente de région, Carole Delga, qui a décidé de verser 30 M€ de subventions directement aux associations et de mettre en place d'un fonds exceptionnel de 5 M€ pour augmenter ce soutien. Les acteurs culturels, sous le régime des entreprises, remplissant les conditions, peuvent également prétendre au soutien régional en matière d'aide économique.
  • Versement simplifié des 30 M€ de subventions votées avant le 30 juin pour les association. Cette dérogation ne vaut que pour les subventions inférieures à 500 000€.
  • Fonds exceptionnel de 5 M€ pour soutenir les associations. Sont éligibles les associations organisatrices d'événements maintenus, annulés ou reportés, pour un total de dépenses de 20000€ et dont les ressources propres (billetterie, vente de prestations et de produits, locations, mécénat, dons...) sont impactées à plus de 40% (hors subventions publiques).
Concernant le livre, cela touche, entre autres, le Festival de la BD de Sérignan (Hérault), le Banquet du livre du printemps de Lagrasse (Aude), la Comédie du livre à Montpellier (Hérault), le Filaf à Perpignan (Pyrénées-Orientales), L’Histoire à venir et le Marathon des Mots à Toulouse (Haute-Garonne), le Festival international du roman noir à Frontignan (Hérault). Ces deux dernières manifestations ont été reportées à l’automne.

Par ailleurs, depuis le début de la crise sanitaire, la région Occitanie a mis en place une cellule de veille avec ses agences régionales pour collecter, via un questionnaire et de manière croisée, les données sur la situation des secteurs spectacle vivant, cinéma-audiovisuel, livre et lecture, patrimoine, art contemporain, radio et jeux vidéos.
close

S’abonner à #La Lettre