Congrès

50e congrès de l’ADBU : le programme dévoilé

Palais du Pharo, Marseille - Photo

50e congrès de l’ADBU : le programme dévoilé

L’Association française des directeurs et personnels de direction des bibliothèques universitaires et de la documentation vient de publier le programme de son congrès annuel. Il se tiendra du 27 au 29 septembre 2021, en présentiel.

J’achète l’article 1.5 €

Par Fanny Guyomard ,
Créé le 27.05.2021 à 17h28 ,
Mis à jour le 28.05.2021 à 01h37

« La carte et les territoires ». C’est par ce thème houellebecquien que l’Association française des directeurs et personnels de direction des bibliothèques universitaires et de la documentation (ADBU) fêtera son cinquantième congrès annuel du 27 au 29 septembre. Celui de l’année dernière n’avait pu avoir lieu, mais celui-là devrait bien se tenir, en physique et non en ligne, au Palais du Pharo, à Marseille. 

« Tous les signaux sont au vert ! Cela fera 18 mois qu’on ne se sera pas vus ; la profession a besoin de se retrouver autrement que par écrans interposés », sourit Marc Martinez, le président de l’association, qui attend autour de 400 participants.

Le congrès attaquera son marathon par son assemblée générale. Puis les cinq commissions (pilotage et évaluation, pédagogie et documentation…) tiendront des tables rondes pour présenter leurs projets. Leur propos global : réfléchir sur la place des bibliothèques universitaires dans la société.

Local et international

Le mardi 28, les participants étudieront le thème de la carte et des territoires, en interrogeant le rôle des bibliothèques et de la documentation au sein de l’Enseignement supérieur et de la recherche. En trois temporalités : Hier, aujourd’hui et demain. Un débat portera notamment de l’ancrage territorial des établissements, entre l’échelle locale (« présentée comme la plus pertinente en termes de réponses aux besoins ») et internationale (« qui tend à devenir la mesure de l’excellence académique »).

Puis soirée gala, avant de clore sur une matinée politique où les bibliothécaires de la recherche croiseront leurs regards avec les collègues DRH ou agents comptables. « Nous allons également réfléchir à moins travailler en silos », complète Marc Martinez. Le Ministère de l'Enseignement de la Recherche prononcera les derniers mots en guise de clôture.

L'événement est politique, car il marque une année électorale : le bureau et les commissions renouvellent leurs membres, qui ont jusqu'à septembre pour se présenter. Et pour s'inscrire au Congrès, c'est à partir d'aujourd'hui. Programme complet ici.
 

Les dernières
actualités