JUSTICE

Affaire Matzneff, le procès annulé pour cause de nullité

Gabriel Matzneff en 2013 à Paris - Photo OLIVIER DION.

Affaire Matzneff, le procès annulé pour cause de nullité

Accusé d'apologie de la pedocriminalité par l’association l’Ange bleu, Gabriel Matzneff ne sera finalement pas jugé en septembre. 

J’achète l’article 1.50 €

Par Pauline Gabinari,
Créé le 25.05.2021 à 18h48,
Mis à jour le 25.05.2021 à 19h00

La 17ème chambre correctionnelle du tribunal judiciaire de Paris a tranché. Elle juge invalide la citation à comparaître visant Gabriel Matzneff et annule, de ce fait, le procès prévu en septembre. 

L’association de lutte contre la pédocriminalité, l’Ange bleu avait lancé, en janvier 2020, un cité à comparaitre à l’encontre de Gabriel Matzneff l’accusant de « crime de viol aggravé ». Elle prenait pour preuve trois articles de L’Obs, L’Express et du Parisien qui évoquaient la relation que l’auteur, alors âgé de 50 ans, avait eu avec Vanessa Springora, de 36 ans sa cadette. Du côté de la défense, Me Emmanuel Pierrat, collaborateur à Livres Hebdo, a mis en exergue une série de motifs de nullité dont le premier - l’Ange bleu n’a pas mentionné d’adresse à Paris - a suffit à invalider le procès. Une décision estimée « scandaleuse » par l’avocat de l’association, Méhana Mouhou, absent durant l’audience pour cause médicale et qui avait demandé un renvoi. 

Pas de remords

Celui qui se qualifie volontiers de « philopède » et qui déclarait 20 ans plus tôt, sourire aux lèvres, qu’une fille « très, très jeunes et plutôt plus gentille » nie tout acte de pédo criminalité. Il déclare dans, Vanessavirus, un livre publié en autoédition cette année, être victime d’une « chasse à l’homme » et ne cesse de clamer qu’un « réciproque amour fou » le liait à Vanessa Springora, qui n'avait pas encore 14 ans à l'époque.

Face à la décision de la chambre correctionnelle de Paris, l’Ange bleu a annoncé faire appel. « Chaque livre de Gabriel Matzneff est un aveu ! » proteste Latifa Bennari, le présidente de l’Ange Bleu citée par 20 Minutes.


Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités