"Ainsi parlait ma mère" de Rachid Benzine au Seuil | Livres Hebdo

Par Alexiane Guchereau, le 29.12.2019 à 10h00 Un premier roman par jour

"Ainsi parlait ma mère" de Rachid Benzine au Seuil

Rachid Benzine - Photo HERMANCE TRIAY/SEUIL

Pendant les vacances de Noël, Livres Hebdo présente chaque jour un premier roman de la rentrée d’hiver. Avec Ainsi parlait ma mère, à paraître au Seuil, Rachid Benzine écrit "une magnifique lettre à la mère".

"Vous vous demandez sans doute ce que je fais dans la chambre de ma mère".

Le narrateur nous interroge dans les premières lignes d'Ainsi parlait ma mère, premier roman de Rachid Benzine prévu au Seuil le 2 janvier.

Chaque fois qu'elle a besoin d'apaisement, la mère du narrateur, 93 ans ne sachant pas lire, lui demande de lui faire la lecture du roman La peau de chagrin de Balzac. "A travers l’évocation de sa mère, lectrice empêchée, Rachid Benzine parle de la puissance de la littérature. Un premier roman puissant, fort, drôle et humble, une magnifique lettre à la mère et une ode à La peau de chagrin" estime l'éditeur.

"D'un sujet rebattu, Rachid Benzine parvient à tirer un livre original, enjoué, aimant." estime Jean-Claude Perrier dans son avant-critique du roman publiée dans le Livres Hebdo du 15 novembre .

Enseignant, islamologue et chercheur associé au Fonds Ricœur, Rachid Benzine tente de penser dans ses travaux un islam à la hauteur de notre temps. Auteur d’un livre de référence, Les Nouveaux Penseurs de l’islam (Albin Michel), il a publié récemment Le Coran expliqué aux jeunes (Seuil) et, en dialogue avec Delphine Horvilleur, Des mille et une façons d’être juif ou musulman, qui ont tous connu un grand succès.
close

S’abonner à #La Lettre