Disparition

Alexeï Navalny en livres

Yuri KADOBNOV / AFP

Alexeï Navalny en livres

L'opposant russe et adversaire numéro 1 du Kremlin, Alexeï Navalny, est mort vendredi 16 février dans la prison de l'Arctique où il purgeait une peine de 19 ans de prison, ont annoncé les services pénitentiaires russes.

Par Charles Knappek,
AFP,
Créé le 16.02.2024 à 14h59 ,
Mis à jour le 16.02.2024 à 18h04

Empoisonné, emprisonné, condamné et mort en prison. Alexeï Navalny a payé de sa vie sa lutte contre Vladimir Poutine, dénonçant sans relâche la répression et la corruption de son régime, tout comme l'assaut qu'il a déclenché contre l'Ukraine.

Incarcéré depuis janvier 2021, il s'était vu infliger en août dernier une énième peine : 19 années pour "extrémisme" à passer dans l'un des établissements les plus rudes du système carcéral russe. Il avait été transféré fin 2023 dans une colonie pénitentiaire reculée de l'Arctique, qui a annoncé vendredi son décès.

Plusieurs livres consacrés à l’opposant russe ont récemment paru.

Dans Alexeï Navalny : l’homme qui défie Poutine (Tallandier, 2021), les auteurs Jan Matti Dollbaum, Morvan Lallouet et Ben Noble (traduits de l’anglais par Johan-Frédérik Hel Guedj) dressent le portrait d’un homme alors déjà emprisonné, explorant les nombreuses dimensions de l’action politique du militant depuis ses enquêtes pionnières sur la corruption, ses idées et son mouvement pour la démocratie, jusqu’à son activisme de rue.

L'affaire Navalny : le complotisme au service de la politique étrangère de Jacques Baud (Max Milo, 2021) s’appuie pour sa part sur des documents officiels des renseignements américains, britanniques, russes, français et allemands. L’auteur, ex-agent des services secrets suisses, analyse l'affaire Navalny en allant « à contre-courant des affirmations relayées par les médias occidentaux. »

Signalons également Dans les geôles de Poutine d’Alyosha Deminn (Albin Michel, 2023), dans lequel l’autrice, proche d’Alexeï Navalny, relate le combat de l’opposant à Vladimir Poutine contre le pouvoir en place, ses arrestations, ses condamnations ainsi que les sévices et humiliations qu'elle a subis dans les prisons russes.

Exilés, émigrés et agents russes : une histoire chaotique d’Andreï Soldatov et Irina Borogan (Gallimard, 2023), traduits par Aude de Saint-Loup et Pierre-Emmanuel Dauzat, propose pour sa part une histoire l'instrumentalisation par les services secrets soviétiques puis russes de la diaspora exilée afin de servir les intérêts de la mère-patrie. L’ouvrage comprend une enquête sur les empoisonnements de Vladimir Kara-Murza et d'Alexeï Navalny ainsi que sur la vague d'immigration massive d'opposants depuis le début de la guerre en Ukraine.

On regardait ailleurs : des Russes ordinaires contre la guerre de Kristina Safonova, (Belles Lettres, 2023), traduit par Catherine Perrel. L’autrice, qui a fui la Russie en 2020 après avoir manifesté son soutien à Alexeï Navalny, aborde la question de la guerre en Ukraine et les difficultés d'agir selon ses convictions.

Les dernières
actualités