André Grimaldi propose de révolutionner le système de santé   | Livres Hebdo

Par Pauline Leduc, le 25.05.2020 à 16h13 (mis à jour le 25.05.2020 à 17h29) à paraître

André Grimaldi propose de révolutionner le système de santé  

Alors que le "Ségur de la santé" s'ouvre le 25 mai, le médecin et professeur émérite en diabétologie cosigne Santé : urgence (Odile Jacob, 27 mai) dans lequel il appelle à repenser entièrement notre système de santé. 

Promis par le chef de l’Etat au plus fort de la crise du coronavirus, le "Ségur de la santé" — concertations qui devraient aboutir d’ici la mi-juillet à une refonte du système de santé français — s’est ouvert lundi 25 mai. La situation sanitaire inédite a permis de mettre en lumière et de faire entendre les inquiétudes portées par de nombreux soignants depuis des années. Parmi eux, André Grimaldi, médiatique professeur émérite en diabétologie à la Pitié-Salpétrière (Paris) et membre cofondateur du Collectif Inter-Hopitaux.

Après avoir notamment signé il y a plus de dix ans L’hôpital, malade de la rentabilité (Fayard, 2009), le médecin alerte de nouveau sur l’état de notre système avec Santé: urgence, programmé chez Odile Jacob le 27 mai. Coécrit avec le sociologue Frédéric Pierru, ce livre devait initialement paraître en mars et a été, depuis, enrichi d’un chapitre autour du coronavirus. L’ouvrage collectif, tiré à 8000 exemplaires, rassemble les analyses de différents experts, médecins, paramédicaux, patients, sociologues ou encore économistes. Il présente, comme l’expliquent les auteurs dans leur avant-propos, "les bases d’un programme pour une vraie politique de santé en rupture avec la vision qui domine depuis plus de dix ans associant contrainte budgétaire et management entrepreneurial".

En près de 500 pages, cet ambitieux document balaye l’ensemble des chantiers de la santé : analyse du plan du gouvernement "Ma santé 2022", réflexions sur la médecine génomique personnalisée, télémédecine, fin de vie,  rôle des associations des patients, coût de la santé en France. Les auteurs livrent des propositions concrètes pour refonder l’hôpital public, réformer la recherche ou changer la médecine de ville. Ils insistent aussi sur la nécessité de revenir à une médecine de la personne et sur l’importance de la mise en place d’une nouvelle gouvernance entre patients, professionnels de santé et l’Etat.

5 livres à paraître

D’autres ouvrages, en rapport ou non avec le coronavirus, se penchent sur ce sujet brûlant. Le docteur Jean-Alain Cacault dénonce la détérioration du système de santé français dans Pourquoi notre médecine se meurt (Anfortas, 2 juin), tout comme la docteure Claudia Chatelus, urgentiste à Colmar, avec son journal du front Ma guerre du Covid (Editions des Equateurs, 10 juin). L’anthropologue de la santé Jean-Dominique Michel décrypte avec Covid-19 : anatomie d’une crise sanitaire (Humensciences, le 21 mai en numérique, 17 juin en papier) le mal qui touche le système afin d’expliquer pourquoi les pouvoirs publics ont failli dans la gestion de la crise.

De son côté, le chirurgien Michaël Peyromaure pointe, dans Hôpital, ce qu’on ne vous a jamais dit (Albin Michel, 26 août), les lenteurs administratives, le manque de moyens et d’effectifs ou encore la déshumanisation du système. Pour un autre regard, on se plongera enfin dans l’ouvrage collectif Santé et capitalisme (Editions critiques, 25 août), qui retrace l’évolution des systèmes de santé et de la sécurité sanitaire depuis l’avènement des sociétés industrielles au XIXe siècle.
close

S’abonner à #La Lettre