Fêtes

Angela, Emma Nolan, Mulan et Peau d'âne sur les écrans

Angela, Emma Nolan, Mulan et Peau d'âne - Photo NETFLIX/DISNEY/TAMARIS

Angela, Emma Nolan, Mulan et Peau d'âne sur les écrans

Quatre héroïnes de cinéma sont à l'honneur sur Netflix, Disney + et La Cinetek. Le Noël rêvé d'Angela, The Prom, Mulan et Peau d'âne sont aussi l'occasion de prolonger le plaisir en librairie avec des romans, des beaux-livres, des contes ou de la poésie.

J’achète l’article 1.50 €

Par Vincy Thomas,
Créé le 15.12.2020 à 12h35,
Mis à jour le 15.12.2020 à 13h00

A défaut de pouvoir aller dans les salles, les héroïnes et le girl power seront les stars des fêtes sur les plateformes.

Netflix diffuse depuis le 1er décembre le moyen métrage d'animation Le Noël rêvé d'Angela, réalisé par Damien O'Connor. Il s'agit de la suite du Noël d'Angela, diffusé depuis 2018. Les deux films s'inspirent du récit autobiographique de Frank McCourt, Les cendres d'Angela, livre lauréat du prix Pulitzer et du National Book Critics Award. Le livre est paru chez Belfond et Pocket.
Dans cette suite, Angela, petite fille déterminée, fait le souhait que sa famille soit réunie pour Noël. Elle met alors en œuvre un plan qui la mènera de l'Irlande à l'Australie.
 

Toujours sur Netflix, dans un registre plus queer, The Prom, de Ryan Murphy (Glee, Ratched, Hollywood), a débarqué le 11 décembre. Comédie musicale lancée en 2016, et jouée pendant une saison à Broadway, six fois nommée aux Tony Awards et récompensée comme meilleur "Musical" aux Drama Desk Awards, The Prom a été "novellisé" par Saundra Mitchell d'après le livret de Bob Martin, Chad Beguelin et Matthew Sklar. Le livre est sorti le 19 novembre chez Pocket jeunesse.

Entre "musical" et "high-school movie", Meryl Streep, James Corden, Nicole Kidman et Kerry Washington s'invitent dans ce monde de paillettes tocs et de "ploucs" pour sauver Emma Nolan, jeune lycéenne rejetée du bal de promo de son lycée parce qu'elle est lesbienne et veut être accompagnée de son amoureuse. Face à l'intolérance de ces conservateurs de l'Indiana, une bande de vedettes de Broadway, qui cherche une cause pour enrayer leur déclin et améliorer leur image égocentrique, arrive dans la ville du Midwest pour amener l'esprit "gay-friendly" new yorkais.
 

Chez Disney +, l'héroïne n'est autre que Mulan, qui devait sortir au cinéma en mars dernier. L'adaptation du film d'animation en long métrage en prises de vues réelles est sur la plateforme depuis le 30 novembre. Plus fidèle au dessin animé sorti en 1998 qu'au conte original de Hua Mulan, personnage fictif d'une légende chinoise, il s'agit d'un Tigre et Dragon à la gloire du pouvoir central chinois et de l'unification de l'Empire du milieu. Dans la question du genre, on est loin de Tootsie.
Cela n'empêche pas de découvrir le poème originel La ballade de Mulan, qu'on peut retrouver dans l'Anthologie de la poésie chinoise classique, sous la direction de Paul Demiéville (Gallimard). Par ailleurs, la librairie You-Feng a édité, en 1998, Hua Milan: femme général de la Chine antique.

De nombreux ouvrages - histoires en images, coloriages, jeux, cartes à gratter, etc... - accompagnent par ailleurs le film chez Hachette jeunesse. Le roman du film (à partir de dix ans), l'album du film (à partir de 4 ans) et l'histoire du film (à partir de 7 ans) complètent l'invasion. Pour les plus grands, Huginn & Muninn a publié en mai Mulan: l'histoire d'une épopée, qui revient sur le long métrage d'animation, et fin novembre, le beau-livre illustré Les princesses Disney: histoires et destinées des plus grandes héroïnes.

Par décret impérial, un homme de chaque famille du pays doit intégrer l’armée impériale pour combattre des envahisseurs venus du nord. Hua Mulan, fille ainée d’un vénérable guerrier désormais atteint par la maladie, décide de prendre sa place au combat. Se faisant passer pour un soldat masculin du nom de Hua Jun, elle se voit mise à l’épreuve à chaque étape du processus d’apprentissage, mobilisant chaque jour un peu plus sa force intérieure pour explorer son véritable potentiel tout en étant sur ses gardes pour que personne ne découvre sa véritable identité.
 

Finissons avec une autre princesse et, sur La Cinetek, fêtons les 50 ans du cake d'amour et de la robe couleur de lune avec Peau d'âne. L'univers enchanté (et légèrement surréaliste) de Jacques Demy, avec Catherine Deneuve, Delphine Seyrig, Jean Marais, Jacques Perrin et Micheline Presle, ne se démode pas. Devenue culte, cette adaptation musicale (Michel Legrand) du conte de Charles Perrault, s'offre la réédition d'un beau-livre illustré pour célébrer son anniversaire. Grand prix du jury de la Nuit du livre en 2015, co-écrit par Emmanuel Pierrat (collaborateur à Livres Hebdo) et Rosalie Varda, Il était une fois Peau d'âne (La Martinière) est une promenade subjective qui plonge dans les coulisses d'un film resté singulier dans le cinéma français.

On peut aussi découvrir Peau d'âne et quatre autres histoires dans Les contes de Perrault en livre pop-up, illustré par Colonel moutarde, paru en septembre chez Lito. Dans une version plus adulte, Omnibus et Presses de la Cité ont publié en novembre Les contes de Perrault dans tous leurs états, avec des illustrations de Gustave Doré, soit onze conte accompagnés d'une étude portant sur leurs sources d'inspirations et les différentes versions qui les ont rendues atemporelles.
 

 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités