Anna Burns remporte le Man Booker Prize 2018 | Livres Hebdo

Par Léopoldine Leblanc, le 17.10.2018 à 13h23 (mis à jour le 17.10.2018 à 14h49) Prix littéraire

Anna Burns remporte le Man Booker Prize 2018

Photo MAN BOOKER PRIZE

L’écrivaine nord-irlandaise a été récompensée, mardi 16 octobre, pour son roman Milkman, publié en mai 2018 par l’éditeur britannique indépendant Faber & Faber.

Mardi 16 octobre, l’écrivaine Anna Burns est devenue la première Nord-Irlandaise à remporter le prestigieux Man Booker Prize. Pour la 50e édition du prix littéraire, le jury a été séduit par le roman Milkman, paru en mai 2018 chez Faber & Faber, en compétition avec cinq autres finalistes. Son éditeur a confirmé la réimpression de 45000 exemplaires du roman au lendemain de la proclamation du prix, selon The Bookseller.

Née en 1962 à Belfast, Anna Burns vit actuellement dans le Sussex de l’Est, au sud de l’Angleterre. Elle s’est inspirée de la période des Troubles (1968-1998) qui a frappé l’Irlande du Nord dans laquelle elle a grandi pour composer son roman. Milkman se déroule dans une ville anonyme où les personnages sont nommés selon leur statut social, comme middle sister ("sœur cadette"), le personnage central.
Dans un contexte de violence militaire, la jeune femme de 18 ans fait l’objet de la brutalité insidieuse des rumeurs lorsqu’un homme plus âgé, appelé Milkman, commence à la harceler.
 
"Aucun d’entre nous n’a jamais rien lu de semblable auparavant", a déclaré le président du jury Kwame Anthony Appiah lors de la remise du prix mardi soir.

L’écrivaine succède ainsi à l’Américain George Saunders, distingué en 2017 pour son premier roman Lincoln in the Bardo (Bloomsbury), et remporte la dotation de 50000£ (environ 56800€). Elle est l’auteure de deux autres romans, non traduits en français – No Bones (Flamingo, 2001) et Little Constructions (Fourth Estate, 2007) –, ainsi qu’une nouvelle, Mostly Hero (disponible en ePub, 2014).
close

S’abonner à #La Lettre